Accueil La Une Économie

Briocoli: «J’érige mon projet patiemment»

C’est par souci du développement durable que Jean-Baptiste Corbisier a lancé Briocoli, une boutique en ligne spécialisée dans les cadeaux personnalisables et « zéro déchet ». Un choix évident pour ce jeune ingénieur de gestion, qui aurait pu céder aux sirènes de la consultance ou d’une grande société.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Il n’est âgé que de 24 ans mais affiche déjà un recul étonnant vis-à-vis de son propre parcours. « L’idée de base de Briocoli demeure plus que jamais, mais le projet évolue constamment », se réjouit Jean-Baptiste Corbisier, cet ingénieur de gestion qui a délibérément fait le choix de l’entrepreneuriat.

L’idée ? Vendre en ligne des objets « zéro déchet » et contribuer de la sorte à l’émergence d’un mode de vie plus durable. « L’idée m’est venue pendant mes études d’ingénieur de gestion », commente-t-il. « J’ai démarré à toute petite échelle et j’ai en quelque sorte marié l’utile à l’agréable puisque j’en ai fait à la fois mon stage et l’objet de mon mémoire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs