Accueil Culture

Vivienne Westwood, femme libératrice

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

La nature, l’environnement, le bien-être animal : des thèmes récurrents depuis quelques années sur les podiums des défilés. Pour lesquels certains sont prêts à réellement militer.

Renzo Rosso, le père de la marque (et du groupe) Diesel qui défilait à Milan cette semaine, est très attaché à la terre. Il a sa propre ferme bio, la Diesel Farm, qui produit vin et huile d’olive à Molvena, en Vénétie. Il est aussi actionnaire de la chaîne de commerces bio Naturasi. « C’est un secteur dans lequel je veux investir de plus en plus », dit-il en assurant que le bio sera « le prochain luxe ».

Le milliardaire, père de sept enfants, a également lancé une fondation soutenant des projets sociaux ou humanitaires en Italie et en Afrique, influencé en ce sens par le dalaï-lama, qu’il a rencontré à plusieurs reprises.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs