Accueil Guerre en Ukraine

«Aller vous faire voir»: sur Twitter, une joute verbale oppose Elon Musk et des responsables ukrainiens

Le président Volodymyr Zelensky et d’autres responsables ukrainiens ont débattu lundi sur Twitter avec le milliardaire américain Elon Musk de l’invasion russe.

Temps de lecture: 2 min

L’échange a commencé par une proposition d’Elon Musk de paix entre Kiev et Moscou basée sur de nouveaux référendums sous supervision de l’ONU, l’abandon de la Crimée à la Russie et d’un « statut neutre » pour l’Ukraine. Le milliardaire américain a laissé à ses abonnés sur Twitter le choix de voter « Oui » ou « Non » à cette proposition.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a répondu avec un autre sondage pour ses abonnés : « Quel Elon Musk préférez-vous, celui qui soutient l’Ukraine ou celui qui soutient la Russie ? »

Le conseiller de la présidence Mykhaïlo Podoliak a proposé « un meilleur plan de paix » avec la « libération de ses territoires par l’Ukraine, y compris la Crimée annexée », une « démilitarisation et dénucléarisation » de la Russie et que les « criminels de guerre » soient traduits devant la justice internationale. « Ma réponse très diplomatique est d’aller vous faire voir », a lancé pour sa part l’ambassadeur ukrainien en Allemagne Andriï Melnyk.

« Une victoire de l’Ukraine est peu probable »

Elon Musk a ensuite plaidé que la Russie pourrait choisir de mener une mobilisation plus large de sa population pour une « guerre totale » qui mènera à « un nombre de morts dévastateur dans les deux camps ».

« Une victoire de l’Ukraine est peu probable dans une guerre totale. Si vous vous souciez du peuple ukrainien, cherchez la paix », a-t-il écrit.

Le président russe Vladimir Poutine, qui a décrété une mobilisation « partielle » et menacé de recourir à l’arme nucléaire face aux récents succès militaires ukrainiens, a appelé Kiev à « cesser les hostilités » et à « revenir à la table des négociations ». M. Zelensky a affirmé que Kiev ne négociera pas avec Moscou tant que M. Poutine sera président.

L’échange a commencé par une proposition d’Elon Musk de paix entre Kiev et Moscou basée sur de nouveaux référendums sous supervision de l’ONU, l’abandon de la Crimée à la Russie et d’un « statut neutre » pour l’Ukraine. Le milliardaire américain a laissé à ses abonnés sur Twitter le choix de voter « Oui » ou « Non » à cette proposition.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a répondu avec un autre sondage pour ses abonnés : « Quel Elon Musk préférez-vous, celui qui soutient l’Ukraine ou celui qui soutient la Russie ? »

Le conseiller de la présidence Mykhaïlo Podoliak a proposé « un meilleur plan de paix » avec la « libération de ses territoires par l’Ukraine, y compris la Crimée annexée », une « démilitarisation et dénucléarisation » de la Russie et que les « criminels de guerre » soient traduits devant la justice internationale. « Ma réponse très diplomatique est d’aller vous faire voir », a lancé pour sa part l’ambassadeur ukrainien en Allemagne Andriï Melnyk.

À lire aussi Elon Musk, le cow-boy galactique

« Une victoire de l’Ukraine est peu probable »

Elon Musk a ensuite plaidé que la Russie pourrait choisir de mener une mobilisation plus large de sa population pour une « guerre totale » qui mènera à « un nombre de morts dévastateur dans les deux camps ».

« Une victoire de l’Ukraine est peu probable dans une guerre totale. Si vous vous souciez du peuple ukrainien, cherchez la paix », a-t-il écrit.

Le président russe Vladimir Poutine, qui a décrété une mobilisation « partielle » et menacé de recourir à l’arme nucléaire face aux récents succès militaires ukrainiens, a appelé Kiev à « cesser les hostilités » et à « revenir à la table des négociations ». M. Zelensky a affirmé que Kiev ne négociera pas avec Moscou tant que M. Poutine sera président.

À lire aussi Le président ukrainien Zelensky, l’ancien comique devenu chef de guerre résolu

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, mardi 4 octobre 2022, 13:27

    Elon Musk ferait mieux de se limiter à vendre du vent à des investisseurs crédules. Il n'a pas compris que le moindre gain de poutine sera un argument majeur pour tous les dictateurs d'envahir leurs voisins.

  • Posté par Rahman Mehdi, lundi 3 octobre 2022, 23:08

    Le soir: votre titre fait penser que Elon dit allez vous faire voir aux responsables Ukrainiens. En lisant l'article, on voit bien que ce n'est pas le cas. Un meilleur titre peut-être, quitte a être moins accrocheur?

  • Posté par Vador Dark, mardi 4 octobre 2022, 12:59

    Georgis Oliver, la proposition de paix fin avril n'a pas été rejetée par la Russie mais torpillée par Boris Johnson et ses alliés occidentaux: https://www.zerohedge.com/geopolitical/western-allies-led-uks-johnson-sabotaged-tentative-ukraine-russia-peace-deal

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mardi 4 octobre 2022, 9:38

    Exact ! Le titre est trompeur alors qu'il aurait suffit d'inverser Elon Musk et responsables ukrainiens pour écrire "oppose des responsables ukrainiens et (ou 'à') Elon Musk. De plus ce refus de la part des Ukrainiens est peut-être symptomatique de leur crainte. Que risquent-ils avec un tel "sondage" sur twitter ? RIEN ! si ce n'est de prendre en plein une éventuelle opinion qui leur serait contraire mais qui émanerait uniquement de la communauté twitter des fans d'Elon Musk, donc sans aucune valeur sauf symbolique. Perso, je ne suis certainement pas un de ses followers, par contre, et je l'ai déjà écrit, je trouve que l'ONU devrait envoyer des casques bleus, pour arrêter la guerre amis prendre en main ces référendum dans le but de protection des populations et de respect de leur souhait mais avec protection des minorités.

  • Posté par Georis Olivier, mardi 4 octobre 2022, 7:44

    De ce que j'ai compris, la proposition de Musk est celle qui a été faite en Mars-Avril, acceptée en tout ou partie par les Ukrainiens mais rejetées par les Russes (alors croyant être en position de force et pouvant conquérir l'Ukraine). La donne à changé. Les Russes prennent br...... sur br...... et la dynamique est côté Ukrainien avec de plus en plus de troupes mieux formées, des armes au top, un lend-lease qui entre pleinement en action......bref, accepter cela c'est jeter les gains et sacrifices des 5 derniers mois à la poubelles. Inconcevable

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une