Accueil Énergie

Tihange 3 hors service au moins jusqu’au 15 octobre

Le réacteur nucléaire Tihange 3 est à l’arrêt depuis lundi et aurait dû redémarrer mercredi. Mais en raison d’un baisse de pression, Engie table désormais sur le 15 octobre.

Temps de lecture: 1 min

Le réacteur de Tihange 3 ne sera pas redémarré mercredi comme prévu, a indiqué mardi l’exploitant. Engie table désormais sur le 15 octobre. Les analyses techniques sont encore en cours, a précisé l’entreprise. Plusieurs interventions d’entretien supplémentaires vont être effectuées dans les jours à venir.

Le réacteur, d’une capacité de 1.000 megawatts, s’était arrêté de manière inattendue lundi, selon Engie en raison d’une baisse de pression dans l’un des générateurs.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Monnier Philip, mardi 4 octobre 2022, 21:50

    Rappelez-moi déjà le nom et le parti de la précédente ministre de l'Energie...

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 5 octobre 2022, 8:48

    Marghem, MR. La pire ministre de l énergie de tous les temps. Strictement rien fait pour le futur énergétique belge. Heureusement que l actuelle fait enfin le taf. Enr, interconnexions, ile énergétique, contrat avec oman, crm....

  • Posté par Filleul Stéphane, mardi 4 octobre 2022, 20:52

    "L'avantage du nucléaire, c'est sa stabilité. Pas une énergie intermittente comme le renouvelable", qu'ils disaient...

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 5 octobre 2022, 8:50

    Oui, actuellement le parc français est plus intermittent (50%) que l éolien off shore anglais (54%). Et non flexible de surcroît. 3 réacteurs fissurés et deux totalement hors normes de sécurité (séisme et chite d avion).

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 4 octobre 2022, 22:18

    Le problème technique en cours n'a strictement rien à voir avec le mode de production initial de l'énergie (nucléaire ou thermique). Il pourrait se produire de la même manière dans une centrale au gaz, sensée prendre le relais lors d'une chute de production éolienne (qui elle, est fondamentalement "intermittente" ou essentiellement "variable"). Mais bon, lorsqu'il s'agit de "quasi-religion" ou de "sectarisme", les arguments techniques, hein...

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une