Accueil Société

Témoignage #MeToo

Temps de lecture: 1 min

J’ai l’impression que le problème de #MeToo, c’est que c’est un mouvement limité à internet et à certains secteurs professionnels : le cinéma, les grandes entreprises, le sport… Mais dans la rue malheureusement, #MeToo ne semble pas avoir changé quelque chose. On y voit tout type de personnes qui harcèlent encore des filles, des personnes qui n’ont pas connaissance de #MeToo. Bien sûr, ça a ouvert les esprits, même ceux des hommes. Personnellement, ça m’a fait ouvrir les yeux sur des problématiques dont je n’avais pas vraiment conscience. Mais j’étais réceptif, informé. Médiatiquement, j’ai peur que ce ne soit qu’une succession de mode : #MeToo, #BalanceTonPorc, La Ligue du Lol… Or, une introspection est nécessaire pour que la société soit vraiment sensibilisée à cela. Il faut dépasser le simple commentaire de ces mouvements. Ces notions-là, ces valeurs-là, ne doivent pas se limiter à internet mais doivent être véhiculées par les familles, les enseignants, pour s’ancrer dans la société.

Nordine, 21 ans, étudiant à l’ULB

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, mercredi 5 octobre 2022, 0:54

    Nourdine a bien raison : Metoo est une mode. La majorité des viols se font en famille. Quant au comportement des jeunes hommes en rue, il dépend essentiellement de l'éducation donnée par les parents, l'exemple véhiculé par le cinéma, la télévision , une forme de culture qui ont banalisé la violence faite aux jeunes femmes, les pseudo témoignages récoltés par une certaine presse dite féminine qui en fait ses choux gras, le porno-soft des publicités pour parfums et vêtements depuis plus de trente ans, etc...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko