Accueil Économie Finances

NewB assure que son avenir n’est pas encore écrit

La banque coopérative n’avait pas réuni les 40 millions d’euros exigés par la BNB le 30 septembre dernier. « Mais, non, il n’est pas encore question d’échec. Tout se joue maintenant », assure son président.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Non, NewB n’est pas encore prête à parler d’échec, ni à envisager la perte de sa licence bancaire. La jeune banque coopérative devait trouver 40 millions d’euros pour le 30 septembre. Une demande de la Banque Nationale de Belgique (BNB), son superviseur, afin que la petite structure réponde aux règles de solvabilité imposées au secteur durant les quatre prochaines années (et ne doive plus de cette manière, dans un souci de stabilité, refaire appel à des capitaux extérieurs avant plusieurs années). Comme nous l’écrivions vendredi dernier, au jour de l’échéance, sa levée de fonds n’était toujours pas bouclée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Adolphe BoniZeur, president du Waalse Belang, mercredi 5 octobre 2022, 16:20

    Une banque pour bobo gauchos et escrolos, mais c’est nous qui vont payer la note.

  • Posté par Lietard Rudy, mercredi 5 octobre 2022, 12:00

    Si cette banque pouvait donner un taux d'intérêt pour les comptes d'épargnes + élevé ce serait génial. Malheureusement c'est le même donc ......

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs