Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie s’approprie la centrale nucléaire de Zaporijia

La centrale nucléaire de Zaporijia est la plus grande centrale nucléaire d’Europe. Elle est occupée par l’armée russe depuis des mois.

Temps de lecture: 1 min

La Russie s’est formellement approprié la centrale nucléaire de Zaporijia dans le sud de l’Ukraine, qu’elle occupe militairement depuis des mois, selon un décret signé par son président Vladimir Poutine.

« Le gouvernement devra veiller à ce que les installations nucléaires de la centrale (…) soient acceptées comme propriété fédérale », peut-on lire dans le décret.

À lire aussi Guerre en Ukraine: Vladimir Poutine promet de défendre la Russie contre «le système néocolonial» des Occidentaux

Le patron de l’AIEA en route pour Kiev

Le patron de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé mercredi son départ pour Kiev afin de discuter de la mise en place d’une zone de protection autour de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia.

« En route vers Kiev pour des réunions importantes. Le besoin pour une zone de protection autour de la centrale est plus urgent que jamais », a tweeté Rafael Grossi, alors que la Russie s’est formellement approprié le site selon un décret signé par son président Vladimir Poutine.

À lire aussi Irina Scherbakova, activiste russe: «Si Poutine gagne cette fois-ci, il n’y aura plus aucun espoir»

À lire aussi Irina Scherbakova, activiste russe: «Si Poutine gagne cette fois-ci, il n’y aura plus aucun espoir»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par José Dehove, jeudi 6 octobre 2022, 12:04

    @ Maesen Jean-Luc Cher >Monsieur, Je n'ai pas à croire ou ne pas croire : ce sont des faits totalement avérés. Et leur existence, crée un problème de 'qui est le propriétaire"... Pour rappel, l'Ukraine a le plus bas PIB de toute l'Europe et, sans l'assistance de l'URSS puis de la Russie, elle serait dans les tréfonds de la misère... Et il lui est tout simplement impossible d'entrer dans l'UE par suite de cette situation économique intenable. Par contre elle intéresse les USA (et ses investisseurs) tout comme certains investisseurs européens qui sont à la curée pour s'apropriezr à bas prix de vastes territoires agricoles (comme le fit un baron belge dans le nord de la France après la guerre de 14-18) et in,dustries moribondes à moderniser. Cela explique l'intérêt de certain milieux conservateurs ! .

  • Posté par Maesen Jean-Luc, jeudi 6 octobre 2022, 16:06

    M. Dehove, il ne s'agit donc pas de "manipulation intellectuelle" dans votre chef, mais bien de "faits totalement avérés", dites-vous. Dont acte. Mais alors et à nouveau, si la Russie, seule dépositaire (et propriétaire) de l'héritage soviétique si je vous suis bien, devait pouvoir "disposer" de cette centrale, ce serait alors aussi le cas de la centrale de Tchernobyl (de technologie soviétique dite <RBMK>, aux réacteurs particulièrement "instables" destinés à la production industrielle d’électricité et à la production de plutonium - tiens donc). Il serait donc "plus que logique" que la Russie s'occupe aussi de la récupération et du rapatriement en "Sainte-Russie" des restes de cette centrale, et du "nettoyage" des zones polluées environnantes. Non ? Et pour ce qui est de votre "rappel", il est totalement hors-sujet (qui tourne autour d'une centrale nucléaire occupée par l'armée russe, non ?), et ne fait que reprendre des "informations" plus que douteuses, mises en avant par certains affidés du Kremlin et leurs supports propagandistes infestant nos "contrées". Le retour de clairvoyance fut donc de courte durée...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 6 octobre 2022, 14:07

    © certifié conforme au narratif du Kremlin.

  • Posté par José Dehove, jeudi 6 octobre 2022, 12:04

    @ Maesen Jean-Luc Cher >Monsieur, Je n'ai pas à croire ou ne pas croire : ce sont des faits totalement avérés. Et leur existence, crée un problème de 'qui est le propriétaire"... Pour rappel, l'Ukraine a le plus bas PIB de toute l'Europe et, sans l'assistance de l'URSS puis de la Russie, elle serait dans les tréfonds de la misère... Et il lui est tout simplement impossible d'entrer dans l'UE par suite de cette situation économique intenable. Par contre elle intéresse les USA (et ses investisseurs) tout comme certains investisseurs européens qui sont à la curée pour s'apropriezr à bas prix de vastes territoires agricoles (comme le fit un baron belge dans le nord de la France après la guerre de 14-18) et in,dustries moribondes à moderniser. Cela explique l'intérêt de certain milieux conservateurs ! .

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 6 octobre 2022, 16:58

    Réponse juridiquement parfaitement incorrecte, M. Dehove. Et vous le savez.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

De Croo: «Cette guerre se réglera sur le terrain, la victoire de l’Ukraine devra être militaire»

En visite en Ukraine – avec Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères –, Alexander De Croo nous adresse ce message catégorique sur l’issue, la seule possible à son sens, de la guerre et de l’agression russe : il n’y a pas de voie diplomatique, Vladimir Poutine n’est pas un interlocuteur, on se heurte à un « mur », la solution passe par le champ de bataille…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une