Accueil Culture Arts plastiques

«Art on Paper»: le papier en toute liberté

Au bâtiment Vanderborght, 45 galeries présentent des œuvres exploitant toutes les possibilités du papier : dessin, collage, gravure, sculpture…

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Vous qui entrez au bâtiment Vanderborght pour y découvrir l’édition 2022 d’Art on Paper, abandonnez tout espoir d’en sortir rapidement. Avec 45 galeries réparties sur quatre étages, c’est un parcours extrêmement varié et souvent surprenant qui est proposé au visiteur. On y perd la notion du temps en plongeant dans une succession d’univers passionnants.

Dès le rez-de-chaussée, les grandes créations in situ de Charlotte Beaudry (pour La Centrale) et Boris Thiébaut (pour le Botanique), les dessins de Sarah Minutillo, lauréate du prix Eeckman, les livres de Peinture Fraîche et les pièces superbes de la collection Frédéric de Goldschmitt offrent une incroyable variété de styles et de techniques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs