Accueil Opinions Chroniques

«Les archives, ce truc dont tout le monde se fout»

On a tort de croire que les archives ne servent qu’à écrire l’Histoire. Elles rendent compte de l’exercice du pouvoir, de son fonctionnement et de ses errements. D’où la nécessité d’avoir une vraie gouvernance de l’information.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

Classées archives, les archives ? Bien au contraire, les archives sont essentielles en raison de la possibilité qu’elles offrent de reconstruire avec plus ou moins d’exactitude le passé. C’est pourquoi leur conservation, leur classement ou encore leur authentification sont cruciaux non seulement pour l’histoire, mais aussi pour la marche d’une saine démocratie.

Au cours des dernières décennies, l’informatique a engendré d’autres usages et révélé d’autres défis qui n’ont plus grand-chose à voir avec le travail de l’archiviste d’autrefois, tablier gris volontiers comparé à un rat de bibliothèque. Ces enjeux sont au cœur d’Archives et gouvernance de l’information à l’ère du numérique, un Courrier hebdomadaire du Crisp que l’on doit à la plume de Florence Gillet, ex-archiviste au Cegesoma devenue consultante et formatrice en gestion et préservation de l’information.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs