Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: le dirigeant controversé Kadyrov récompensé par Poutine

Le leader tchétchène controversé Ramzan Kadyrov a été promu au grade de colonel-général par le président russe Vladimir Poutine. Critiqué par les ONG pour les graves violations des droits humains dans son Etat, il a été très actif dans l’offensive russe en Ukraine.

Temps de lecture: 2 min

L’autoritaire dirigeant de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a annoncé mercredi avoir été promu au grade de colonel-général par le président Vladimir Poutine, au moment où les forces de Moscou connaissent des revers en Ukraine.

« Le président russe m’a décerné le grade de colonel-général. Le décret a été publié (…) Vladimir Vladimirovitch m’en a personnellement informé et m’a félicité », a écrit M. Kadyrov sur Telegram, disant être « immensément reconnaissant » pour « la haute appréciation de (ses) mérites ».

Le grade de colonel-général est le troisième grade de commandement le plus élevé dans la hiérarchie militaire russe, derrière ceux de général d’armée et de maréchal. Le leader tchétchène était déjà trois fois général avant cette promotion : des forces militaires de l’intérieur, de la police et de la garde nationale de Tchétchénie.

À lire aussi Russie: opposés aux généraux, les seigneurs des milices sont tentés par le coup d’Etat

M. Kadyrov, critiqué par les ONG internationales pour les graves violations des droits humains dans sa république, a été très actif depuis le début de l’offensive russe en Ukraine.

Des unités tchétchènes, dont la milice personne de M. Kadyrov à la sinistre réputation, les « kadyrovtsy », y combattent aux côtés des forces régulières russes.

Lundi, M. Kadyrov a annoncé son intention d’envoyer trois de ses fils, des adolescents, pour combattre en Ukraine, tout en appelant à y utiliser « des armes nucléaires de faible puissance » face aux difficultés des troupes russes. « Le temps est venu (pour eux) de s’illustrer dans une vraie bataille, et je ne peux que saluer leur détermination. Bientôt, ils partiront en première ligne et ils se trouveront dans les zones les plus difficiles de la ligne de contact », a-t-il écrit sur son compte Telegram, au sujet de ses fils Akhmat, Eli et Adam, âgés respectivement de 16, 15 et 14 ans.

Le Kremlin a loué lundi « la contribution héroïque » de M. Kadyrov dans l’offensive en Ukraine.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , jeudi 6 octobre 2022, 15:31

    Les grandes manœuvres ont peut être commencé au Kremlin concernant le sort du Ministre de la Défense. Car il est clair qu'à ce poste la tête de Chouigou ne tient plus que par un fil vu que Poutine veut absolument lui faire porter le chapeau de tous les échecs militaires de son opération spéciale, façon aisée de se dédouaner, du grand classique... C'est le moment que choisit Poutine pour ramener au tout devant de la scène ce Kadyrov auquel il voue un lien quasi filial tant leur proximité est grande. Kadyrov le tchétchene musulman qui pratique la charia dans son pays , le boucher sanguinaire de Grozny, l'horreur absolue dans le genre dit "humain". Le voilà décoré par Poutine et porté à un grade militaire très élevé, loué sans limites pour sa bravoure et ses services rendus, etc... Au même moment , il y a quelques jours, Kadyrov annonce subitement qu'il pourrait ne plus diriger la Tchétchénie, sans plus d'explication. L'explication de tous ces différents événements quasi simultanés pourrait résider dans le fait que Poutine désire tout simplement le propulser Ministre de la Défense. Ce n'est bien sûr qu'une hypothèse à ce stade mais Poutine en serait capable à mon sens. Car tout le monde sait que ce Kadyrov est un criminel de guerre de la pire espèce et le retrouver à ce poste dans le conflit ukrainien aurait de quoi faire frémir certains, avec ses projets nucléaires tactiques. J'espère me tromper...

  • Posté par Georis Olivier, jeudi 6 octobre 2022, 11:35

    C'est l'école des fans quoi....

  • Posté par Maesen Jean-Luc, jeudi 6 octobre 2022, 16:20

    L'école des fanatiques, oui. Et les pires parmi les pires sont honorés...

  • Posté par collin liliane, jeudi 6 octobre 2022, 11:11

    Qui se ressemble s'assemble. Ces deux fous furieux peuvent bien se couvrir mutuellement d'honneurs et de médailles, il n'en reste pas moins qu'ils sont passibles tous deux d'un jugement au tribunal pénal international.

  • Posté par Constant Depiereux, jeudi 6 octobre 2022, 10:52

    Il faut calmer les opposants possibles;-)

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

De Croo: «Cette guerre se réglera sur le terrain, la victoire de l’Ukraine devra être militaire»

En visite en Ukraine – avec Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères –, Alexander De Croo nous adresse ce message catégorique sur l’issue, la seule possible à son sens, de la guerre et de l’agression russe : il n’y a pas de voie diplomatique, Vladimir Poutine n’est pas un interlocuteur, on se heurte à un « mur », la solution passe par le champ de bataille…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une