Accueil Belgique Politique

Le rabotage des salaires ministériels, exemplaire ou poujado?

Le Premier invite notamment à réduire de 8 % les traitements des ministres fédéraux, appelle les parlementaires à suivre le mouvement, et veut geler les dotations aux partis. Les politologues Pascal Delwit et Jean Faniel analysent ces propositions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 7 min

La décision de raboter les salaires des ministres pourrait chercher à corriger les propos du Premier ministre sur les « cinq à dix hivers difficiles », estime Pascal Delwit (ULB).

Alexander De Croo rabote les salaires des ministres de la Vivaldi. Faut-il y voir une décision vertueuse ou un coup de com’ qui frise avec le poujadisme ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, vendredi 7 octobre 2022, 8:10

    c'est vrai qu'un ministre a énormément de responsabilités pour veiller aux intérêts du pays et des citoyens. Le problème ce qu'il y a eu trop de ministres complètement irresponsables et qu'il n'y a jamais eu aucune sanction d'aucun type et qui continuent à graviter dans d'autres postes politiques avec des rémunérations de loin supérieur à 95% de la population. et que dire des pensions a 5,6 ou 7000 Euros des politiciens alors que 70% des gens sont à 1000 Euros ?

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , vendredi 7 octobre 2022, 6:29

    Juste un début... petit, va falloir penser a rendre le grisbi.

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , vendredi 7 octobre 2022, 6:29

    Juste un début... petit, va falloir penser a rendre le grisbi.

  • Posté par Moritz Montanez, jeudi 6 octobre 2022, 23:12

    "alors que les responsabilités des ministres sont énormes" - Ah bon ? Quel ministre a démissionné dernièrement ? Pas Philippe Henry en tout cas, qui était responsable des voies navigables depuis 2 ans lors des inondations ! À quand la suppression des indemnités de fin de mandat et le droit au chômage, comme tout le monde ?

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 6 octobre 2022, 23:01

    La responsabilité de la gestion a un prix ... sous évaluer ce prix revient à conduire vers une société de dépendance et d'assistance sans queue ni tête. Diaboliser l'argent est la voie royale vers le tous pourris, YaKa, ...

Aussi en Politique

Budget: la Wallonie attend la sanction de Moody’s

L’an dernier, l’agence de notation avait dégradé l’appréciation de la Région juste avant les débats budgétaires. Cette fois, la note se fait attendre. Suspense : le déficit est revu à la baisse, mais la dette continue de s’accroître.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs