Accueil La Une Monde

Prix Nobel de la paix: un tir groupé contre l’impérialisme russe

Le comité norvégien du prix Nobel de la paix récompense un avocat biélorusse, une ONG russe et une association ukrainienne. Tout cela le jour des 70 ans de Vladimir Poutine, qui est clairement visé même si le comité s’en défend.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Trois d’un coup et un beau tir groupé contre l’impérialisme russe de Vladimir Poutine… tout en se gardant bien de le montrer du doigt. Lors de leur annonce, vendredi sur le coup de 11 heures à Oslo, les cinq membres du comité norvégien du prix Nobel de la paix n’ont pas directement critiqué le président russe. Depuis quelques jours, on se doutait bien que, cette année, le comité Nobel allait probablement décerner son prestigieux prix à une personne, une association ou une organisation dont le travail porte sur la guerre en Ukraine et sur ses effets dévastateurs en Europe, avec la plus grave crise sécuritaire depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Le nom de Volodymyr Zelensky circulait d’ailleurs dans certains milieux, mais on voyait mal un prix Nobel de la paix décerné à un président d’un pays en guerre, même si ce dernier défend vaillamment son pays contre l’envahisseur russe depuis le 24 février dernier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Maesen Jean-Luc, samedi 8 octobre 2022, 10:46

    Merci, M. de Boeck, pour cet excellent article qui récapitule parfaitement les divers éléments à prendre en compte dans l'attribution de ce prix. Et très bonne idée de regrouper en une suite, les différents articles traitant de ce sujet : un vrai "tir groupé" comme le rappelle bien le titre.

  • Posté par Z pour Zorglub, vendredi 7 octobre 2022, 16:32

    Mémorial fait un superbe travail et son action doit être encouragée en Russie. Il est dommage que sa direction ait pris des positions anti gouvernement car il est important que la lumière soit faite sur les crimes du régime soviétique que personne en russie ne conteste. Il faut juste prendre en compte qu’on ne peut accepter qu’une ONG russe reçoive de l’argent des USA alors que les mêmes voix reprochent à certains partis politiques européens d’avoir emprunté (et non reçu) de l’argent de banques russes. Comme tjours 2 poids 2 mesures dans nos parfaites démocraties.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, samedi 8 octobre 2022, 8:38

    "Mémorial fait un superbe travail et son action doit être encouragée en Russie"... Evidemment, pourtant il <semble bien> que ce soit très loin d'être le cas dans la Russie de Poutine... "Il est dommage que sa direction ait pris des positions anti gouvernement car il est important que la lumière soit faite sur les crimes du régime soviétique que personne en russie ne conteste"... Heureusement, les crimes du régime de Poutine eux, sont contestés (et niés fermement) par l'ensemble de la population russe... Comme toujours avec le <caporal Zozov>, la manipulation malsaine ou mensongère et la déformation des faits restent les "deux mamelles" d'une propagande éhontée.

  • Posté par massacry olivier, vendredi 7 octobre 2022, 17:29

    Le jour où l'on votera pour une ONG, tu ne feras signe, Z ou comment entretenir la confusion.

  • Posté par Z pour Zorglub, vendredi 7 octobre 2022, 16:26

    Normal, un choix équilibré. Manque juste une association LGTB pour le parfait tableau.

Plus de commentaires

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs