Accueil Guerre en Ukraine

Un ancien mercenaire russe se confie: «La seule motivation, c’est l’argent»

Un ancien militaire du groupe russe Wagner s’est confié à CNN lors d’une interview.

Temps de lecture: 2 min

Dans une interview accordée à CNN, un ancien militaire du groupe Wagner se confie sur l’actuelle invasion russe en Ukraine. Marat Gabidullin était l’un des combattants de cette société militaire privée, qui fournit des mercenaires dans divers conflits armés aux quatre coins du monde.

L’argent pour seule motivation

Selon l’ancien mercenaire, la Russie s’appuie de plus en plus sur ces combattants dans son offensive en Ukraine. Si le décompte officiel des morts n’est pas officiel, il affirme que le groupe a « subi de lourdes pertes, qui ont été politiquement sensibles pour Poutine et l’armée russe ». La raison de ces pertes est simple : les combattants sont jeunes et inexpérimentés, selon une source américaine.

Selon Gabidullin, l’équation qui sous-tend le recours à ces mercenaires est simple : c’est l’argent. « La paix russe pour des dollars américains », indique-t-il. Les mercenaires peuvent gagner jusqu’à 5.000 dollars par mois. Certains combattants ont en effet perçu des primes, payées en dollars américains, pour les récompenser d’avoir anéanti des chars ou du matériel ukrainiens. Ces informations sont transmises par une source ukrainienne et sur base des renseignements recueillis sur Wagner, depuis le début de la guerre.

L’armée russe en désarroi

Selon l’ancien combattant, les avancées russes sont possibles uniquement parce que le Kremlin a recours aux services de ces combattants privés. « Si la Russie n’utilisait pas des groupes de mercenaires à une échelle aussi massive, le succès que l’armée russe a obtenu jusqu’à présent serait impossible ». Selon Gabidullin, l’utilisation russe des groupes armés privés s’intensifie parce que les stratégies militaires russes sont en plein désarroi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LL Laurent, vendredi 7 octobre 2022, 17:48

    Qui a tord qui a raison, ou est le mensonge, ou est la vérité, quelle est la crédibilité d'un tel témoignage ? ... Rien n'est clair dans ce conflit.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, samedi 8 octobre 2022, 12:41

    Une chose est pourtant très "claire" dans ce conflit, M. <LL>. Le 24 février de cette année, c'est bien l'armée russe de Poutine qui a lancé une agression guerrière contre un autre pays indépendant : l'Ukraine. Et la présence de membres des "milices privées" des Kadyrov (<Kadyrovtsy>) et autre Prigogine (<Wagner>), a été clairement démontrée, ne vous en déplaise. Pour le reste, chacun est juge des torts (merci en passant à M. Smyers pour le rappel orthographique récent) ou des mensonges respectifs des uns et des autres, avec si possible un minimum de clairvoyance et de bonne foi...

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une