Accueil Police et justice

Disparition de Tanja Groen: pas de nouvelle enquête sur Marc Dutroux en Belgique

La justice néerlandaise cherche désespérément à résoudre la disparition de Tanja Groen, une étudiante de 18 ans, à Maastricht en 1993. Elle veut comparer son ADN à celui d’une inconnue retrouvé chez Dutroux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

L’annonce a surpris, jeudi soir. La justice néerlandaise sollicite l’aide son homologue belge dans le cadre de la disparition de Tanja Groen, une étudiante de 18 ans, dans la nuit du 31 août au 1er septembre 1993, dans le hameau de Vroendaal, à Maastricht. Une disparition jamais résolue. Comment la Belgique peut-elle aider les Pays-Bas ? En comparant l’ADN de la jeune fille avec un ADN inconnu retrouvé dans les camionnettes et les caches de la maison de Marcinelle. Les enquêteurs néerlandais estiment que la possibilité que les chemins de l’étudiante de 18 ans et du meurtrier peuvent s’être croisés à Maastricht et que ça n’a jamais fait l’objet d’une enquête approfondie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs