Accueil Sports Football Football belge Standard

Ronny Deila avant le choc wallon entre le SC Charleroi et le Standard:«J’ai grandi avec ces derbies»

Le coach des Rouches est impatient de vivre ce duel face aux Zèbres dimanche.

Temps de lecture: 2 min

Ne prenez pas Ronny Deila pour plus débutant qu’il n’est, même s’il apprivoise encore un football belge si particulier. SC Charleroi-Standard, ça lui parle, on lui en parle et il sait aujourd’hui ce qui attend son équipe ce dimanche au Mambourg. Il faut dire que le Norvégien a connu maintes fois les joies des derbies enflammés. « Lilleström-Valerenga, c’est le plus grand derby de Norvège. À New York, aussi, entre les Red Bulls et City, ce fut assez intense. Et puis, évidemment, j’ai connu les derbies de Glasgow avec le Celtic. J’ai grandi avec ces matches si particuliers. Ce n’est pas toujours là où le football est le plus beau, mais il vous faut quelque chose en plus, plus d’intensité, plus d’agressivité, dans le bon sens du terme. Il faut pouvoir contrôler cette énergie et garder un équilibre entre engagement et sérénité. »

Parce qu’il ne sera donc pas seulement question de football, mais aussi d’envie, de motivation, de hargne et de détermination, plus que dans d’autres matches, Ronny Deila attend de ses joueurs qu’ils répondent présent, neuf jours après le couac face à Seraing. « C’est un plaisir de jouer ce genre de match. Je m’attends à une superbe ambiance. Nous attendons ce match avec impatience. Tout le monde est bien conscient que c’est un rendez-vous important, pour le club mais aussi pour les supporters. Nous devons tout faire pour être prêts. »

Prêts à mettre les gants pour tenter de forer une défense carolo qui a excellé dimanche à Anderlecht, qui sait aussi que le Standard est parfois en difficulté face à des blocs très compacts. « Charleroi, c’est une équipe similaire à celles que nous avons rencontrées récemment, Seraing et Louvain. Une équipe « travailleuse », très bien organisée, très forte en contre-attaque car capable d’exploiter la vitesse de ses attaquants. De notre côté, nous devons être plus agressifs en reconversion offensive, mieux attaquer l’espace pour amener plus de monde dans la surface adverse.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb