Accueil Guerre en Ukraine

«L’apocalypse nucléaire» va-t-elle rattraper les Vingt-Sept, toujours en quête du remède miracle à la crise énergétique?

A Prague, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé à l’Union européenne de «continuer» à mettre «la pression» sur le secteur énergétique russe. La Belgique, elle, s’est « abstenue » sur le front du 8e paquet de sanctions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Les Vingt-Sept de l’Union européenne ont retrouvé leur entre-soi, vendredi, au lendemain de la grand-messe à quarante-quatre, « de l’Islande au Caucase ». Ils se sont retrouvés pour un sommet « informel » des dirigeants – sans décision formelle, mais pour chercher des « convergences », toujours au flamboyant château de Prague, l’un des plus vastes au monde. Une « discussion animée et nécessaire, surtout sur l’énergie », jugera le Premier ministre belge De Croo, en fin de réunion.

Le menu n’a guère changé par rapport à celui servi à la « Communauté politique européenne », portée la veille sur les fonts baptismaux : le triptyque énergie-récession-guerre en Ukraine. La « CPE » aura notamment permis un réchauffement des relations entre Arménie et Azerbaïdjan sous les auspices de l’UE.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 11 octobre 2022, 12:16

    Après les revirements de Samarcande de la Chine et de l'Inde; et dernièrement ceux de la Turquie et des Etats Africains (même de la Corée du Nord!!) >>> Il appartient alors au MONDE et tous ENSEMBLE ... de montrer à Poutine la SORTIE à ce conflit ... plutôt que l'escalade qui n'aboutira à RIEN !! Nos affaires étrangères devraient donc accentuer les liaisons avec ces quartes pays pour « pousser » ensemble…

  • Posté par Lefèvre Philippe, dimanche 9 octobre 2022, 17:37

    Les Accords de Minsk étaient une solution. Les nationalistes ukrainiens poussés par les USA n'en ont plus voulu. Il fallait pousser les nationalistes russes à la guerre. Les Européens ont suivi les USA. Résultats: beaucoup de souffrances russes et ukrainiennes, une économie US en pleine croissance, une économie européenne en chute libre, une guerre nucléaire plus que probable à nos portes, la Chine qui compte les coups et grignote les matières premières russes.

  • Posté par Martin Roland, dimanche 9 octobre 2022, 18:06

    Le gangster terroriste et psychopathe n'a jamais respecté aucun accord, à ce point qu'en Israël on dit qu'un accord avec le tsarévitch ne dure que le temps de le faire capoter, ce qui est confirmé par l'histoire depuis près de 20 ans. En ce qui concerne l'utilisation d'armes nucléaires, même si je ne suis pas concerné, je n'y crois pas: putler, psychopathe et lâche, sait que sa destinée et celle de ses proches, idem pour ses généraux, dépend de leurs choix en la matière: en cas de lancement de ces missiles, les réactions des USA, France, GB seront instantanées avec l'issue qu'on peut imaginer dans l'hémisphère Nord et le cas échéant, la Chine, sans ses débouchés commerciaux aux USA et en Europe, serait gravement affectée. Regardez plutôt du côté de la Biélorussie et de son dictateur, un bouffon pitoyable, qui va risquer d'ici peu d'attaquer l'Ukraine: soit disant que des troupes Ukrainiennes sont entrées/ tentent d'entrer en Biélorussie ...

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 9 octobre 2022, 18:06

    FAUX, troll Lefèvre : Le "MEMORANDUM de BUDAPEST" ; par laquelle la Fed de Russie Garantissait l'intégrité territoriale de l'Ukraine ... ÉTAIT et RESTE la SEULE SOLUTION ! ... et elle date du 05 Décembre 1994 (avant ceux de Minsk) ! Et la Chine + l'Inde + l'Afrique sont d'accord là-dessus ! (P.S : où en est votre recrutement avec les 300.000 vaches de Poutine ?)

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 9 octobre 2022, 17:29

    La meilleure façon de mettre fin à cette guerre (et aux gesticulations nucléaire) est que les chinois et les indiens montrent à Poutine la SORTIE de l'Ukraine. Nos décideurs occidentaux devraient utiliser ces canaux de communications plutôt que de tourner en rond ...

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs