Accueil Belgique

Demandeurs d’asile: les CPAS wallons redoutent «un tsunami social»

Les CPAS wallons réclament plus de moyens financiers.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les CPAS wallons ont réclamé du gouvernement fédéral les moyens financiers et de fonctionnement adéquats pour assurer l’accueil et l’accompagnement des demandeurs d’asile. Ils interpellent le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken, et le ministre de l’Intégration sociale, Willy Borsus.

Les CPAS sont concernés à double titre par l’afflux actuel de migrants: ils sont partenaires de l’agence fédérale Fedasil pour l’accueil des demandeurs et octroient par ailleurs le droit à l’aide ou à l’intégration sociales.

Concernant l’accueil, s’ils saluent les efforts en cours pour éviter une saturation du réseau, les CPAS wallons n’en regrettent pas moins «amèrement» les fermetures ces deux dernières années de nombreuses initiatives locales d’accueil (ILA).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs