Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Peter Verbeke (Anderlecht): «Virer Felice Mazzù maintenant serait une erreur de management et gouvernance»

Peter Verbeke sort du silence pour défendre son mercato et assurer son soutien à Felice Mazzù. La tension n’en est pas moins palpable à Neerpede. Une nouvelle défaite à Malines, dimanche, rendrait la situation quasiment intenable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

La sortie médiatique de Peter Verbeke était attendue depuis un moment déjà par l’ensemble des observateurs et par des supporters anderlechtois de plus en plus impatients, pour dire le moins, face à la crise traversée par le RSCA. Au lendemain d’une prestation encourageante face à West Ham mais surtout à quelques heures d’un déplacement ô combien capital à Malines dimanche après le 13 sur 30 quasi historique, le CEO d’Anderlecht est donc sorti de sa réserve. Pour contextualiser son mercato et défendre Felice Mazzù tout en faisant en partie son mea culpa.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs