Accueil Société Enseignement

Condamnée pour violence au travail envers une professeure, l’UCLouvain ira en appel

L’université ira en appel contre la décision « afin de défendre ses droits, ainsi que ceux des membres de son personnel », a-t-elle souligné.

Temps de lecture: 2 min

L’UCLouvain interjettera appel de sa condamnation vendredi par le tribunal du travail du Brabant wallon pour violence au travail envers la professeure de biologie Caroline Nieberding, a-t-elle annoncé à Belga.

Caroline Nieberding dénonçait entre autres des remarques sexistes concernant son physique, un harcèlement moral et sexuel, une forme d’exclusion et du dénigrement de la part de ses collègues de l’Earth and Life Institute (ELI). Elle reprochait à l’université de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour la protéger. Le tribunal brabançon lui a donné raison vendredi.

« L’UCLouvain prend acte de la décision rendue par le président du tribunal du travail de Nivelles, qu’elle analyse en détail », a commenté l’institution. L’université ira en appel contre la décision « afin de défendre ses droits, ainsi que ceux des membres de son personnel », a-t-elle souligné.

L’Université catholique de Louvain a en outre déploré que le conflit ait abouti devant la justice, « malgré les nombreuses tentatives d’apaisement et de conciliation initiées par l’université ». De son côté, l’auditorat du travail, saisi auparavant de la question, avait déjà estimé que l’absence de réaction proportionnée de l’UCLouvain a porté atteinte à l’intégrité psychique et morale de la plaignante.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par K M, samedi 8 octobre 2022, 12:08

    Et l'ucl sera condamnée en appel!

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une