Accueil Opinions Éditos

La course à l’effondrement russe

Cette apathie du peuple russe, c’est elle qui fait la honte d’Irina Scherbakova, cofondatrice de l’ONG Memorial sacrée vendredi prix Nobel de la paix.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

C’est un triple coup qui a été porté à Vladimir Poutine ce samedi avec la destruction partielle du pont de Crimée : à un symbole de sa « reconquête » de territoire, au cœur de son pays et à sa stratégie militaire. Cet événement s’inscrit plus globalement dans l’effet « rouleau compresseur » que les Ukrainiens infligent ces dernières semaines à leurs envahisseurs. Ou plus exactement dans la « stratégie du chaos », comme la nomme notre expert du jour, ayant pour objectif de mettre les Russes en état de chaos permanent, de déstabiliser, de disloquer. Serions-nous à un moment de bascule ? L’interrogation persiste, entre les signes d’une possible victoire ukrainienne sur le terrain et la peur panique d’un passage à l’acte nucléaire de Vladimir Poutine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Retine Marc, mardi 11 octobre 2022, 7:53

    C'est mathématique, la "terreur écarlate" va tomber... suivie de ses milliards de dommages de guerre et d'un procès de type "Nuremberg"

  • Posté par Raspe Eric, lundi 10 octobre 2022, 21:38

    C'est bien joli, delvaux, de reprendre la question "Pourquoi, alors que la vérité est disponible, préfèrent-ils les mensonges et la propagande ?" Alors, pourquoi tolérez-vous que ceux-ci se répandent dans votre foirum?

  • Posté par eric biltiau, lundi 10 octobre 2022, 10:55

    Juste une réflexion au sujet de la liberté et pas un avis.Les russes voudraient certainement retrouver cette liberté mais comme la dictature russe emprisonne directement tout contestataire comme toute personne refusant la mobilisation, ils n'ont malheureusement pas beaucoup solutions pour ne pas pourrir en prison ou pire être assassiner.Mais je garde l'espoir que cela pourrait changer un jour.

  • Posté par collin liliane, lundi 10 octobre 2022, 10:48

    Les iraniens ont été soumis à une répression et à un lavage de cerveau dignes de celui de la Russie. Et pourtant, ils se révoltent.

  • Posté par Jean Luc, lundi 10 octobre 2022, 10:01

    Excellente contribution de Mme Delvaux, loin des poncifs habituels. Merci.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs