Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Poutine opte pour la surenchère avec des bombardements massifs sur des civils

Des dizaines de missiles russes et des drones suicides de fabrication iranienne ont frappé plusieurs villes dont la capitale Kiev. Le pouvoir russe ne digère pas l’attaque de samedi contre le pont de Crimée.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Après un dimanche plutôt calme, des bombardements russes ont frappé Kiev et d’autres villes d’Ukraine lundi matin, deux jours après l’explosion qui a partiellement détruit le pont de Crimée. Une demi-douzaine de déflagrations ont été entendues à Kiev. De nombreux immeubles à appartements occupés par des civils ont été visés un peu partout ainsi que l’infrastructure énergétique. Le Premier ministre ukrainien, Denis Chmygal, a parlé de « onze infrastructures importantes » endommagées dans huit régions en plus de la capitale.

Selon la Défense ukrainienne, l’armée russe a lancé 83 missiles (43 de croisière et quelques hypersoniques), dont 52 ont été interceptés par la défense antiaérienne. Elle a également accusé la Russie d’avoir lancé des attaques avec des drones iraniens au départ de la Biélorussie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , lundi 10 octobre 2022, 18:52

    Ce feu d'artifice du tsar, cette pluie de missiles russes tirés essentiellement sur des civils, c'est pour saluer l'entrée triomphale en scène du général Serguei Sourovikine, plutôt appelé "le général Armageddon" tant ses états de service en Tchétchénie et en Syrie ont été couverts de gloire sanguinolante. Il a tenu à montrer à son boss de quel bois il entendait se chauffer et ce n'est qu'un début. Kadyrov et Prigojine (Wagner) le soutiennent avec enthousiasme. Il n'y a pas à douter la guerre va prendre une autre dimension désormais aux mains de ce général "Apocalypse". Il va falloir impérativement que l'assistance militaire à l'Ukraine prenne une toute autre dimension, en particulier en systèmes de défense aérienne. Quant à ceux qui ici et ailleurs en sont encore à penser que des négociations et pourparlers sont possibles avec Poutine et sa clique délirante, leur naïveté , pour ne pas dire plus, serait risible si tout cela n'était pas dramatique...

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs