Accueil Économie Emploi

Crise énergétique: plus de 10.000 personnes ont déposé une demande de chômage temporaire en deux semaines

Depuis peu, les entreprises peuvent mettre leur personnel au chômage temporaire à condition que l’énergie représente plus de 3 % des coûts de production. Selon De Standaard, 200 entreprises ont déjà fait appel à ce régime.

Temps de lecture: 2 min

En une dizaine de jours, 10.684 travailleurs ont déposé une demande de chômage temporaire en raison de la crise énergétique, selon les chiffres de l’Office national de l’Emploi (Onem) relayés par les journaux de Mediahuis vendredi.

Deux cents entreprises ont déjà demandé à faire appel au régime de chômage temporaire, écrit De Standaard. Ce régime, récemment créé, permet aux entreprises de mettre leur personnel au chômage à condition que l’énergie représente plus de 3 % des coûts de production.

Ces dernières semaines, plusieurs grandes entreprises industrielles ont clairement indiqué qu’elles allaient réduire, voire suspendre, leur production en raison des prix élevés de l’énergie. Il s’agit notamment d’une usine du groupe chimique norvégien Yara à Tertre (Hainaut), de la production d’ammoniac de BASF Anvers et du site de Genk d’Aperam.

Toutefois, l’impact de ces mesures sur l’emploi est resté très flou. Seule Aperam a indiqué qu’elle prévoyait de fermer complètement son usine du Limbourg pendant les vacances d’automne. Cela signifie que les quelque 1.200 salariés percevront pendant une semaine les allocations de chômage.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Emploi

L’armée belge recrute pour étoffer sa composante médicale

La Défense organisait, ce mercredi, un Job Day à Mons afin de recruter des médecins, des infirmiers et des ambulanciers. Début mars, une journée spécifique s’adressera également aux dentistes, autre profil que l’armée peine à recruter.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière