Accueil Société

L’accès à la pension minimum durci, certains pourraient perdre 450 euros brut par an

Les trois mesures approuvées en juillet représentent un surcoût supplémentaire de 0,1 % pour les retraites, a calculé le Bureau du Plan. Le gouvernement s’était engagé à la neutralité budgétaire. Il devra donc trouver des économies au sein du premier pilier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Combien va coûter la réforme des pensions ? En quoi va-t-elle impacter les futurs pensionnés ? Ces questions, et d’autres, ont été abordées par le centre d’expertise des pensions (au sein duquel on retrouve notamment le Bureau du Plan). Un exercice difficile qui apporte des réponses mais ne permet pas toujours d’y voir clair. Et dont les résultats ont été présentés, ce vendredi, par Karine Lalieux (PS), ministre fédérale des Pensions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, samedi 15 octobre 2022, 19:52

    Et les avantages indécents du système des pensions pour nos chers ministres ou députés, on en parle ?

  • Posté par Houbar Arlette, dimanche 16 octobre 2022, 12:04

    Sujet tabou çà !!! Fontionnaire nommé, j'aurais preste plus de 160 jours en trop, suivant le calcul à la pension. Ces jours là ne sont pas pris en compte et aucune explication en retour ! Je suis handicapée et je touche un supplément à la pension, je n'ai pas droit au tarif social énergie cette allocation n'est pas reconnue !!!! J'aurais dû rester ma gueule chez moi et ne pas me lever tous les matins pour aller travailler et là, j'aurais droit à toutes les aides possibles et imaginables. C'est le monde à l'envers la paresse est récompensée ! Ceux ou celles qui ont fêtés 40 années de chômage et obtiennent des aides, vous ne trouverez pas celà scandaleux ! La devise de la Belgique devrait être "Bosse et crève" Surtout ne pas toucher aux avantages des 53 ministres, que compte la Belgique actuellement, et de leurs prédécesseurs, en plus des autres à venir qui vont alourdir la facture ! Se n'est pas une réforme des pensions mais une réforme des ministres qu'il faudrait !!!

  • Posté par Chalet Alain, samedi 15 octobre 2022, 18:23

    Dans le calcul des pensions, la durée de la carrière a un poids trop important par rapport au montant total cotisé. Certains appellent cela de la justice sociale, mais c'est en fait une monstrueuse injustice.

  • Posté par Penay François, samedi 15 octobre 2022, 13:47

    Et pas un mot sur les pensions de nos chers élus... Pourquoi ne pas les aligner sur celle des fonctionnaires de l'Etat ? Autre piste d'économie ? La fin des indemnités de sorties de nos (toujours trop) chers élus.

  • Posté par Houbar Arlette, dimanche 16 octobre 2022, 12:41

    Ils ne vont pas s'aligner sur celle des fonctionnaires que dans vos rêves même si c'est une excellente piste d'économie ! Ils ont bien trop à perdre et votre sort ne les intéresse pas !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs