Accueil Économie Mobilité

Philippe Degraef (Febetra): «Le transport routier n’est pas prêt pour la transition climatique»

Si la voie semble tracée pour le développement des voitures électriques, il n’en est rien pour le transport routier. « Il n’y a ni camions, ni infrastructures, ni trajectoire politique pour développer l’hydrogène », regrette Philippe Degraef, directeur de la Febetra, la fédération des transporteurs routiers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Le transport routier doit réduire drastiquement ses émissions de CO2. Il souffre, en Belgique, de la concurrence des pays à bas salaires, de la hausse du prix de l’énergie et d’une pénurie de chauffeurs. Le point sur ces quadratures du cercle avec Philippe Degraef, le patron de la Febetra, la fédération qui chapeaute les 10.500 entreprises du secteur et leurs 110.000 salariés.

Le transport routier… à la croisée des chemins ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par D. Frederic, lundi 17 octobre 2022, 17:10

    Quand ça bugue ici, ça le fait pas à moitié...

  • Posté par D. Frederic, lundi 17 octobre 2022, 17:10

    Si si, on a nos écolos qui crèvent les pneus des camtars et qui ont des vélos cargos pour promouvoir la transition. Nos bobos verdasses sont donc prêts à aller chercher de la grume à forces de leurs mollets et leurs grandes gueules. Du coup le secteur est sauvé.

  • Posté par D. Frederic, lundi 17 octobre 2022, 17:10

    Si si, on a nos écolos qui crèvent les pneus des camtars et qui ont des vélos cargos pour promouvoir la transition. Nos bobos verdasses sont donc prêts à aller chercher de la grume à forces de leurs mollets et leurs grandes gueules. Du coup le secteur est sauvé.

  • Posté par D. Frederic, lundi 17 octobre 2022, 17:10

    Si si, on a nos écolos qui crèvent les pneus des camtars et qui ont des vélos cargos pour promouvoir la transition. Nos bobos verdasses sont donc prêts à aller chercher de la grume à forces de leurs mollets et leurs grandes gueules. Du coup le secteur est sauvé.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs