Accueil Opinions

Beau travail, M. Cameron !

Cette victoire du camp du Brexit n’est pas une victoire de l’intelligence. L’édito.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Voilà le travail. Et il y a de quoi saluer l’artiste. Grâce à David Cameron, le Royaume-Uni s’est mis par 51,9% de voix en dehors du premier bloc commercial au monde, en marge politique du continent, en commençant par s’offrir, à son pays comme au monde entier, un possible krach financier dont les premières victimes seront les épargnants britanniques. Bien sûr, on aurait tressé des louanges au Premier ministre de sa Majesté s’il avait réussi son coup. Mais il l’a raté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Marie-Jose Smets, lundi 27 juin 2016, 10:15

    A l'instar de Visiteur, j'ai également exprimé deux fois une opinion qui ne rejoint pas celle de l'éditorial. Ce monsieur Kuczkiewicz n'accepte sans doute pas la contradiction. A la lecture de ses articles, on peut aisément le qualifier d'extrémiste dans sa manière à défendre sans vergogne le néolibéralisme et la bureaucratie prônés par l'UE. Sans doute se considère-t-il lui-même comme une Elite, celle qui ne tient pas compte du peuple et, in fine, de la démocratie.

  • Posté par Fernand Stenuit, samedi 25 juin 2016, 21:01

    L'article est très pertinent . Pour achever le but , il faut , à la tète de l'Europe , une personne à la personnalité forte , ce que nous n'avons pas . Il faut un leader qui puisse aussi arrèter une éventuelle hémoragie . Il faut un visionnaire , qui puisse entrainer dans un projet aujourd'hui mal défini . Et cela nous ne l'avons pas . Et si on se limite au seuls politiciens, le problème ne sera pas résolu . L'Europe bureaucratique ne nomme que des falots qui ne dérangent pas .

  • Posté par Visiteur, vendredi 24 juin 2016, 22:49

    Par deux fois j'ai posté un avis qui n'a pas été repris. Est-ce parce que je dénonçais une certaine position de l'auteur? Pour une raison "technique"? J'aimerais le savoir.

  • Posté par Luc DESWAEF, vendredi 24 juin 2016, 19:21

    J'ai 65ans j'ai presque vu naitre EU et j'ai toujours défendu cette union en criant haut et fort qu'avant une union monétaire il fallait d'abord s'occuper d'union sociale avec tout ce que ca demande comme effort surhumain de lacher du lest sur l'autonomie nationale, l'Europe est un vieux continent profondément nationaliste ,tant qu'on ne fera pas la fédération européenne avec un vrai gouvernement avec de vrais pouvoirs on arriveras a rien.le Brexit est là qu'ils se débrouille avec.

  • Posté par Claire Bailly, vendredi 24 juin 2016, 18:48

    remarquable synthèse

Plus de commentaires

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs