Accueil Belgique Politique

Et chez nous? La N-VA ne veut pas d’un Belgexit

Seul le Parti populaire de Modrikamen est favorable à un référendum à la britannique. La N-VA ? Elle est nationaliste, indépendantiste flamande, mais pas anti-Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

En Belgique, pays fondateur de l’Europe, le Brexit inspire-t-il certains partis ? Les grandes formations démocratiques sont proeuropéennes. Indépendantiste, la N-VA n’est pas favorable à ce que l’on pourrait appeler un Belgexit, nous confirme Pascal Delwit, politologue à l’ULB, même si le parti nationaliste adopte une distance critique vis-à-vis de l’Union - elle n’est pas la seule.

Cela peut-il générer des tensions au sein de la majorité fédérale MR/N-VA/VLD/CD&V  ? « Je ne le crois pas, explique Pascal Delwit, et je relève qu’avec la sortie de la Grande-Bretagne, le parti de Bart De Wever perd en somme son meilleur allié en termes de politiques socio-économiques, très néolibérales, à l’échelle européenne ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs