Accueil Monde Afrique

Hazi Hawass: «Pour Néfertiti, nous serons fixés dans une semaine ou deux»

L’archéologue égyptien est de passage à Bruxelles, lundi. L’occasion d’évoquer ses travaux d’identification d’une momie qui fait beaucoup parler d’elle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

C’est une question d’une semaine ou deux. J’attends les retours de mon équipe », tempère Zahi Hawass, dans le cadre d’une interview donnée au Soir par téléphone. Dans « une semaine ou deux », le célèbre archéologue égyptien pourra dire si les tests ADN en cours actuellement sur deux momies confirment ou non qu’il s’agit de la reine Néfertiti, l’épouse d’Akhenaton, dixième pharaon de la XVIIIe dynastie, et de sa fille Ankhesenanum.

L’échéance ne trompe personne. Si confirmation il y a, elle correspondra presque jour pour jour au centenaire de la découverte de la tombe de Toutankhamon sur la rive ouest du Nil, face à Louxor, et mettra l’Egypte pleinement sous les projecteurs. Son tourisme en a grand besoin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs