Accueil Guerre en Ukraine

Johan Verbeke, ex-ambassadeur belge à l’ONU: «A long terme, cette guerre va plutôt jouer en faveur de l’Europe»

Pour l’ex-ambassadeur à l’ONU Johan Verbeke, Ukrainiens et Russes se mettront autour de la table quand ils seront dans une impasse sur le plan militaire. D’après lui, Poutine a réussi à rassembler les Européens mais il faudra tenir dans la longueur.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 9 min

Johan Verbeke est un de nos grands diplomates. Retraité, il reste néanmoins très actif, notamment à l’Institut Egmont où il est chercheur principal. Observateur avisé des relations internationales, il livre au Soir une analyse diplomatique de la guerre en Ukraine.

La diplomatie aurait-elle pu changer le cours des choses ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 24 octobre 2022, 9:19

    Excellent article et analyse de Mr Verbeke .

  • Posté par Draye Jean-Pierre, dimanche 23 octobre 2022, 16:32

    A long terme on est tous morts...

  • Posté par Z pour Zorglub, dimanche 23 octobre 2022, 14:27

    On a pas du lire les mêmes infos ces derniers temps. « La guerre a réussi à réunir les européens »…. Le couple franco allemand bat de l’aile, les neo fascistes sont en italie et en suède, Macron a sa tête sur le bilot et va être coupée d’une semaine à l’autre. ne parlons pas de l’angleterre. Soit ce monsieur lit dans le marc de café, soit il doit s’expliquer un peu plus.

  • Posté par Bastin Eric, dimanche 23 octobre 2022, 15:52

    La Grande-Bretagne est un très mauvais exemple, Boris Johnson ayant été un des plus ardents défenseurs de l'Ukraine - Poutine a donc aussi réussi le réaligner les positions de l'Angleterre et de l'Europe, outre plus de 1000 kms de frontières OTAN-Russie en plus via la Finlande (bien joué, le fin stratège !). Après, les électeurs des 27 ont encore le droit d'élire des dirigeants qu'ils souhaitent, et cela n'a pas d'impact, jusqu'à présent, même si c'est le souhait de vos commanditaires, sur la politique extérieure et de sécurité de l'Europe.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 23 octobre 2022, 15:09

    Mais si soldat de 2e classe Zozov, on a du lire les mêmes informations, vous savez, celles que vous pervertissez en permanence, que vous alimentez de mensonges et de propagande, que vous arrosez de mépris lorsqu'il s'agit de remettre un tant soit peu votre "paradis" russe en question. Vous voyez?

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs