Accueil Belgique Politique

Le président lituanien: «Si la Russie gagne en Ukraine, il y a une grande probabilité qu’elle s’en prenne à nous»

Le président lituanien, Gitanas Nauseda, dit n’avoir jamais eu de contact avec Vladimir Poutine. Dont il craint l’ambition de « rétablir l’empire soviétique ». Le roi Philippe l’a assuré de la solidarité belge.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 4 min

Remise à deux reprises en raison du covid, la visite d’Etat en Lituanie a enfin pu débuter ce lundi. Dans le contexte de guerre en Ukraine que l’on sait, encore plus prégnant pour cet Etat balte frontalier de la Biélorussie, alliée de Moscou. Voilà qui a modifié la toile de fond du voyage royal. Dans son allocution après sa rencontre avec le président lituanien, Gitanas Nauseda, le roi Philippe a dès lors évoqué sans ambages « l’agression russe en Ukraine [qui] nous a entraînés dans une nouvelle ère. Une ère qui nous rappelle les pages les plus sombres de notre histoire continentale ». Insistant : « Je veux réitérer notre solidarité envers le peuple ukrainien et son droit légitime à défendre l’intégrité de son territoire. Ce conflit injustifié – qui vise délibérément des populations civiles – a déjà causé trop de souffrances, juste à notre porte. Il met également l’Europe et le reste du monde sous pression. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 27 octobre 2022, 0:31

    Puisque Poutine lui-même dit "regretter l'ancien empire du tsar" et également l'ancien empire soviétique : pourquoi ne le prendrions-nous pas au sérieux ? ...

  • Posté par Vanloo , mardi 25 octobre 2022, 22:17

    Il y une fameuse contradiction, d'un côté tout le monde admet que la puissance militaire russe est actuellement très fortement amoindrie, de l'autre la Lituanie crie de nouveau au loup (cela fait toujours recette au point de vue politique intérieure d'agiter un épouvantail ), alors qu'elle est membre de l'O.T.A.N et que toute attaque contre elle provoquerait une réaction massive de celle-ci. Bientôt certains verront une "menace" de militaires russes russes en Islande, au Danemark ou au Portugal

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 25 octobre 2022, 12:58

    Et sinon, le président de ce petit pays balte, est particulièrement bien placé pour se rendre compte (et nous faire part) des menaces que fait peser cet infâme régime russe "poutinien" sur tous ses voisins...

  • Posté par Chalet Alain, lundi 24 octobre 2022, 20:15

    On peut commenter tous les articles, sauf ceux qui parlent d'ISRAËL. Pourquoi?

  • Posté par collin liliane, mercredi 26 octobre 2022, 11:24

    @Jeanine Delhait Jamais fatiguée de parler de sujets dont vous ignorez tout?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs