Accueil Guerre en Ukraine

Un expert sème le doute à la télévision russe: «La Russie s’est surestimée»

Lors d’un débat retransmis sur la chaîne de télévision russe, le politologue Viktor Olevitch a tenu des propos qui ont déconcerté l’assemblée.

Temps de lecture: 2 min

Lors d’un débat retransmis par la chaîne de télévision russe NTV, le politologue Viktor Olevitch, normalement proche du Kremlin, a tenu des propos frappants concernant la guerre actuelle en Ukraine. L’expert a indiqué que « les troupes de Vladimir Poutine se sont surestimées », et qu’« elles ne sont pas capables de gagner la guerre depuis huit mois ».

« Nous sommes indignés »

« Ecoutez, voici la situation », a répondu Olevich. « La Russie a lancé une opération militaire spéciale, a fait de graves ratés et a été incapable de gagner pendant huit mois d’affilée. En même temps, on entend des plaintes parce que nos adversaires – des pays qui veulent essentiellement nous détruire – ne veulent pas nous écouter. »

Alors que le présentateur lui rétorque que ce ne sont pas des plaintes mais que « nous sommes indignés », Olevitch répond calmement que les Russes pourront se mettre en colère autant qu’ils le veulent, « cela ne résoudra pas nos problèmes ».

Accusation de fabrication de « bombe sale »

Osant ainsi remettre en question la stratégie militaire utilisée, les propos du journaliste Olevitch sèment le doute sur le plateau. L’animateur de l’émission, Andrey Norkin, a également demandé au politologue de commenter les dernières accusations de Moscou concernant la fabrication d’une « bombe sale » par Kiev.

À lire aussi https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01613302/zone/34/showtitle/1/src/qsusuxk

L’expert a continué ses déclarations frappantes, indiquant que la meilleure façon de faire face aux menaces était de la nommer ouvertement, en faisant toute la lumière sur l’existence de cette arme via des preuves concrètes. « Je ne parle pas seulement des appels téléphoniques avec les dirigeants étrangers. S’il existe des preuves réelles, je veux savoir où se trouve cette bombe sale et quelle cible l’Ukraine a en tête. Ces choses devraient être sur papier, montrez-nous ces documents . »

À lire aussi Johan Verbeke, ex-ambassadeur belge à l’ONU: «A long terme, cette guerre va plutôt jouer en faveur de l’Europe»

Continuant sur sa lancée, il a martelé : « Il est grand temps que le renseignement militaire russe mette la charge de la preuve sur la table. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, mardi 25 octobre 2022, 18:32

    Encore un qui va tomber par la fenêtre du 6ème étage.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 25 octobre 2022, 20:04

    Ou une première indication que le tour de poupou approche.

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une