Accueil La Une Belgique

D’où vient ce plan?

Le plan bruxellois Good Move a vu le jour sous la précédente législature. Il vise la réorganisation de la mobilité dans la capitale d’ici 2030.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’entreprise Miles Mobility fait partie des acteurs importants dans le domaine des voitures partagées. La société allemande opère sur le principe du « free floating ». C’est-à-dire en accès libre sans station. Depuis le 18 octobre dernier, Miles Mobility a fait son apparition à Bruxelles avec 200 voitures. Son arrivée dans la capitale ne doit rien au hasard. Elle intervient dans le cadre du plan régional Good Move. Un récent changement de législation a justement renforcé l’attrait de Bruxelles pour les nouveaux opérateurs de mobilité. Le grand public connaît le nom de Good Move en raison de ses plans de circulation. Le plan s’avère en réalité beaucoup plus large. A titre d’exemple, l’implémentation de la zone 30 généralisée le 1er janvier 2021 fait également partie du dispositif. Le plan Good Move a vu le jour sous la précédente législature. C’est-à-dire avec une majorité politique sans les Verts (et avec les Engagés). Il vise la réorganisation de la mobilité dans la capitale d’ici 2030.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs