Accueil Belgique Politique

Good Move: la résistance au changement n’explique pas tout

La mise en œuvre du plan bruxellois de mobilité dans les quartiers d’habitation suscite de nombreuses réactions parmi les habitants. Une question : était-il possible de faire autrement ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Comme la plupart des grandes métropoles européennes, la région bruxelloise souffre de problèmes chroniques de congestion du trafic. Après des décennies d’inertie, elle a fini par adopter un Plan régional de mobilité appelé « Good Move », dont l’objectif principal est « l’apaisement » de ce trafic, particulièrement dans les quartiers d’habitation.

Force est de constater qu’après quelques mois de mise en pratique, cet objectif n’est pas vraiment rencontré. Dans certains quartiers, c’est au contraire la colère qui prévaut, au point que des communes comme Anderlecht ou Schaerbeek ont d’ores et déjà décidé de geler la réforme. Comment en est-on arrivé là ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Warum Tùculo, samedi 29 octobre 2022, 16:17

    Puisque les infrastructures sont vandalisées pourquoi ne pas saccager les SUV et autres voitures encombrantes dans nos grandes villes ? L'absurdité par l'absurdité ! Ces trucs polluants n'ont rien à faire en ville !!!

  • Posté par Weissenberg André, samedi 29 octobre 2022, 9:23

    On ne le répétera jamais assez: il faut garder à l'esprit l'enjeu caché derrière 'Good Move" et autres absurdités anti voiture pondues par les écolos/pastèques. Il faut casser l'avantage persistant de la voiture sur tous les autres modes de déplacement, surtout en transports en commun. Toutes les études continuent à démontrer que, quel que soient les conditions du trajet, la voiture reste plus rapide que tous les autres moyens de transport, excepté la moto. Alors, il faut essayer par tous les moyens. "Apaise la ville"? Améliorer la mobilité? Améliorer la qualité de l'air? Rien à foutre de tout ça, ce ne sont que des prétextes. Casser la voiture est et reste l'objectif.

  • Posté par John Hellinckx, jeudi 3 novembre 2022, 8:38

    Bonjour, Je souhaite m'informer, pourriez-vous m'envoyer les sources des études auxquelles vous faites référence ? Un tout grand merci.

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 26 octobre 2022, 21:59

    @Fonder Daniel : en effet, les personnes présentées dans cet article comme des "experts" sont en fait des militants avec un diplôme.

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 26 octobre 2022, 21:58

    L'espace public n'a jamais été aussi peu appaisé que depuis que les automobilistes relativement respectueux des autres dans leurs comportements ont été remplacés par des fous furieux à vélo ou à trottinette ! Je me déplace à pieds et en transports en commun et "Good Move" n'a AUCUN avantage pour moi. Au contraire, la ville est devenue plus dangereuse que jamais.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs