Accueil Société

La police judiciaire liégeoise menacée d’expulsion

La plupart des bâtiments mis à disposition de la PJF liégeoise par la Régie des bâtiments sont dans un état déplorable. Garant de la sécurité publique, le bourgmestre menace de procéder à leur fermeture.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Electricité défaillante, systèmes de chauffage capricieux et isolation inexistante, sanitaires défectueux, présence d’amiante : certains locaux occupés par les membres de la police judiciaire fédérale liégeoise sont dans un piteux état, les rapports des services de prévention se suivent et se ressemblent, au point qu’à la fin du mois de septembre, le bourgmestre a menacé de faire fermer à court délai les sites de Saint-Léonard, de la rue Saint-Gilles et de la rue du Palais. La Régie des bâtiments, propriétaire de ce parc immobilier, a été mise en demeure de s’engager sur un calendrier – serré – des travaux et mises en conformité ou, à défaut, de reloger au plus vite les policiers fédéraux. Ses propositions, reçues par l’administration liégeoise la semaine passée, sont en cours d’analyse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 28 octobre 2022, 13:38

    En effet; la P.J est dans un "état déplorable" ... non à cause du personnel dévoué qui y travaille ... mais par manque de "moyens". Et lorsque ces maigres moyens sont éhontément détourné par notre ministre de la justice (V. Quick.) en créant une nouvelle antenne répressive anti-voiture ... ne vous étonnez pas que les vols/ viols/ meurtres/ blanchiment / maffia etc. vont en crescendo en Belgique !

  • Posté par L PY, jeudi 27 octobre 2022, 15:35

    Tout part a vau l'eau dans ce pays. Police, armée, écoles, ... Tout tombe en ruine. Par contre pour financer la guerre la on trouve des centaines des millions!

  • Posté par Houbart Philippe, jeudi 27 octobre 2022, 14:56

    Encore une fois, il faut dire merci à nos dirigeants qui par leurs mesures d'autorité budgétaire ont mené nos différentes institutions dans un état déplorable (police, armée, protection civile, etc, etc).

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 27 octobre 2022, 9:50

    Ces services de police ont été logés dans d’anciens bâtiments de la gendarmerie où de la justice envoie d’être désaffectés et donc non entretenu correctement comme c’est l’habitude du service des bâtiments de l’état. L’obligation de contrats de sous traitance devrait être la règle pour oublier cette incompétence des petits fonctionnaires. Quant à les regrouper entre un échangeur autoroutier et un centre pénitenciers pour réfugiés, en dehors de la ville … cela est aberrant… de quoi imposer l’usage total de la voiture .. ou du vélo pour adapter le rythme des enquêtes … On n’aime sans doute pas trop cette police judiciaire … pas assez aux ordres des fédéraux …

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs