Accueil Monde Afrique République démocratique du Congo

Report du voyage de Lahbib en RDC: une question d’agenda... et de déception

Bruxelles a invoqué une question d’agenda côté congolais pour justifier le report de la venue de la ministre des Affaires étrangères en RDC le mois prochain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

S’agit-il uniquement d’une simple question d’agenda côté congolais  ? C’est la raison invoquée par Bruxelles pour expliquer le report du voyage en République démocratique du Congo de la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib prévu en novembre - mais jamais annoncée officiellement. Les députés membres de la Commission des affaires extérieures, qui suivirent cette semaine la communication de l’ambassadeur de la RDC Emmanuel Dongala, avanceront peut-être une autre hypothèse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Visiteur, mercredi 26 octobre 2022, 21:45

    Mais que venait donc faire Francois Holande chez Denis Mukwenge le 26 septembre dernier ;accompagne d'une suite d'hommes d'affaires ?Avec plein d'articles élogieux dans la presse locale ? une petite idée ?

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 octobre 2022, 20:06

    Que la RDC se mouche : on tape à tort et à raison sur la Belgique coloniale... et puis on vient demander que la Belgique intervienne dans les affaires intérieures de la RDC pour la défendre vis-à-vis des méchants agresseurs.... Par ailleurs, le Docteur D. Mukwege est bien accueilli chez nous parce que NOUS AVONS ENCORE LE DROIT D'ACCUEILLIR QUI ON VEUT COMME ON VEUT !

  • Posté par Kasongo Mireille , jeudi 27 octobre 2022, 21:33

    De quoi parle-t-on là? La Belgique coloniale est un autre débat. Je perçois ici, si cette info est avérée, plutôt un ras-le-bol de l'hypocrisie et du pseudo Soutien de la Belgique dans la question de l'intégrité territoriale congolaise et dans celle d'un conflit armé qui a fait des millions de victimes de violences atroces, de viols, de meurtres, ... je peux comprendre que ça ne vous concerne pas, mais bien ceux qui font encore partie d'une humanité qui ne veut plus de telles horreurs dans leur humanité. Quant à la Belgique, elle s'annonce partenaire et c'est en tant que telle qu'elle pourrait être interpellée sur sa timidité à aller au bout d'une démarche, et de prendre une position ferme face à une nation qui viole la Charte des Nations-Unies dont et la Belgique et la RDC et le Rwanda sont signataires et donc à ce titre il ne s'agit pas que d'affaires intérieures à la RDC. La RDC a signé contre l'invasion de la Russie en Ukraine et demande une même posture des Nations-Unies, y compris la Belgique, face à l'agression du Rwanda en RDC. Par ailleurs, ce conflit est alimenté par des trafics de matières première qui vous permettent, madame, d"avoir votre GSM et ordinateur, de lire votre article du Soir en ligne et de laisser votre commentaire. Quant au Dr Mukwege, Colette Braeckman parle de certaines sources, donc des personnes qui donnent leur opinion, et ne rapporte pas des propos qui auraient été tenus par le gouvernement congolais. P.S. À madame Colette Braeckman, l'ambassadeur de la RDC est Christian Ndongala et non Emmanuel Ndongala

  • Posté par Deladrier-rase , mercredi 26 octobre 2022, 20:20

    Calmez-vous Vivi. Le Dr Mukwege serait soutenu par la diaspora...or une grande partie de la diaspora en Belgique est...belge, le Congo ne reconnaissant pas de double nationalité (et j'espère que ça ne changera jamais). Les problèmes de double nationalité que l'on rencontre avec les marocains et les turcs (l'une ou l'autre en fonction de ses intérêts) n'existent pas avec le Congo. Mais par contre c'est cette même diaspora qui empoisonne les débats sur le passé (colonial) dans le but d'obtenir n'importe quelle "compensation". Les congolais du Congo ne crachent pas autant qu'on ne veut bien le dire sur la Belgique. Le pouvoir Congolais a raison de reprocher à la Belgique de ne pas être très réactive par rapport au M23 et le non respect de leur frontière parce que cette frontière est justement l'héritage de la colonisation et de la création de ces états coloniaux. Et il sont d'autant plus déçus que la Belgique, comme le reste de l'Europe, fait du zèle par rapport à l'intégrité d'un pays qui n'avait jamais existé dans ses frontières actuelles avant 1991.

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 octobre 2022, 20:06

    Que la RDC se mouche : on tape à tort et à raison sur la Belgique coloniale... et puis on vient demander que la Belgique intervienne dans les affaires intérieures de la RDC pour la défendre vis-à-vis des méchants agresseurs.... Par ailleurs, le Docteur D. Mukwege est bien accueilli chez nous parce que NOUS AVONS ENCORE LE DROIT D'ACCUEILLIR QUI ON VEUT COMME ON VEUT !

Aussi en République démocratique du Congo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs