Près d’un indépendant belge sur deux n’a pas encore souscrit à une pension complémentaire

Une pension, cela ne se prépare pas quelques mois ou quelques années avant le départ à la retraite. Une récente enquête d’AG Insurance démontre à quel point les indépendants belges ne sont pas encore prêts. Et si c’était le moment de réagir ?*

La retraite ? Elle n’est pas encore pour tout de suite. On a encore le temps d’y penser, de se préparer, de réfléchir… Et quand on est indépendant, on se concentre surtout sur le présent, sur ses activités, sur ses projets de développement. Des questions doivent pourtant se poser dès aujourd’hui : à combien s’élèvera la pension, quand pourra-t-on la toucher, comment faire pour l’augmenter ? Peu d’indépendants ont la réponse à ces questions comme le prouve une récente enquête

30% des indépendants ne connaissent pas le montant de leur future pension légale

Cette enquête commanditée par AG Insurance auprès de 250 indépendants belges, en société ou non, montre que environ un tiers des indépendants ne connaissent pas le montant qu’ils percevront lorsqu’ils partiront à la retraite. Il est pourtant assez connu et assez ancré dans la mentalité des indépendants que leur pension ne sera pas très élevée comparée à celles des employés et des ouvriers. Et pourtant, un quart des indépendants ne savent pas quelles sont les options pour augmenter le montant de leur future pension. Près de la moitié des indépendants belges (45%) n’ont d’ailleurs pas encore souscrit à une pension complémentaire, le 2e pilier qui est pourtant l’une des meilleures manières de préparer sa retraite.

Peu de confiance et de compréhension dans le système des pensions

Un autre aspect de cette enquête AG, c’est le manque de clarté et de confiance dans le système des pensions. 61% des indépendants belges n’ont ainsi pas une bonne compréhension du système de pension belge et du calcul du montant de la pension légale des indépendants. Et 50% des répondants à l’enquête n’ont pas ou peu confiance dans le système. La conséquence de ces chiffres ? Les indépendants belges doivent et devront sans doute entreprendre des démarches auprès de conseillers pour bénéficier d’une pension décente. Mais comment faire exactement ? 26% n’en ont aucune idée !

Comment épargner de manière avantageuse pour plus tard ?

Il n’est heureusement pas trop tard pour réagir et préparer son futur. Plusieurs solutions existent pour les indépendants sans société ou avec société. Toutes ces solutions possèdent leurs avantages et s’adaptent aux besoins ainsi qu’au budget des indépendants : pension complémentaire, épargne classique, investissement dans l’immobilier ou les marchés boursiers, parmi tant d’autres. Parmi les options d’assurance de pensions, on remarque que c’est la PLCI qui est la plus connue (53%) et que plus de la moitié (55%) des indépendants ont déjà fait des démarches pour une pension complémentaire. C’est aussi la solution la plus appréciée et la plus conseillée : 91% des indépendants qui ont souscrit une pension complémentaire recommandent de faire comme eux !

Et vous, prêt à réAGir pour votre pension ? Rendez-vous sur les pages d'AG Insurance dédiées aux solutions pour préparer votre avenir.

*Enquête en ligne réalisée en août 2022 en partenariat avec Profacts auprès de 250 indépendants sur la perception et les connaissances des indépendants au sujet du système de pension belge.
La UneLe fil info Partager
Sommaire