Accueil Léna

Les commotions cérébrales dans le sport, ce mal invisible qui hante les cerveaux

La prévention et le traitement des commotions cérébrales ont progressé au fil des années. Voyage aux racines du mal.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les ballons de football et les maillots de hockey sur glace décorent la pièce aux côtés des maquettes réalistes de cervelles humaines et d’oreilles. « Notre cerveau est notre centre de contrôle et coordonne, planifie et exécute toutes nos actions », explique Nina Feddermann, neurologue. « Une commotion cérébrale est parfois difficile à diagnostiquer, car les patients se présentent généralement avec plusieurs symptômes ou différents troubles fonctionnels. »

La responsable du Concussion Center et des neurosciences du sport de l’Université de Zurich a déjà vu dans son bureau les troubles les plus divers : des maux de tête de type migraineux aux difficultés à se concentrer sur des informations visuelles, en passant par des troubles de l’équilibre. « Il y a des gens dont la vie est fortement perturbée par leur commotion », dit-elle d’un ton réfléchi. Et ce ne sont pas seulement les joueurs de hockey sur glace dont la tête a été violemment projetée contre la bande.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Grand format De Washington à Berlin, l’équation chinoise donne des maux de tête

Aussi bien aux Etats-Unis qu’en Allemagne, la question du positionnement par rapport à la Chine taraude les dirigeants. La récente trêve dans la dégradation des relations entre Joe Biden et Xi Jinping durera-t-elle ? L’Allemagne, de son côté, est-elle prête à faire primer le respect des droits de l’homme sur les intérêts économiques ? Et pourquoi la Chine, un des premiers donateurs mondiaux d’aides au développement, s’accroche-t-elle, à tout prix, à son statut de pays… en développement ?

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs