Accueil Police et justice

L’imam Iquioussen a été libéré et placé sous surveillance électronique

Hassan Iquioussen, l’imam marocain dont la France réclame le transfert, a été libéré et placé sous surveillance électronique ce jeudi.

Temps de lecture: 3 min

L’imam Hassan Iquioussen, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen à la demande de la France, a été placé mercredi sous surveillance électronique par la juge d’instruction de Tournai. Toujours sous le coup du mandat d’arrêt, l’inculpé devra prochainement comparaître devant la Chambre des mises en accusation de Mons qui devra confirmer ou infirmer son arrestation.

L’information, dévoilée par l’avocat belge du suspect, Me Nicolas Cohen, a été confirmée ce jeudi après-midi par Frédéric Bariseau, 1er substitut du procureur du roi à Tournai. «La mise sous bracelet électronique est une des prérogatives du juge d’instruction. C’est une modalité du mandat d’arrêt. Sorti de prison où il était en détention préventive, l’intéressé devra obligatoirement rester à une adresse déterminée, en Belgique. Il est donc toujours sous le coup du mandat d’arrêt et devra prochainement comparaître devant la Chambre des mises en accusation qui statuera sur la suite à donner au dossier», précise le magistrat.

La France reproche au prévenu de s’être soustrait à une mesure d’éloignement l’été dernier. Au terme de la première audience, le 11 octobre dernier, ce dossier a été remis à l’audience de ce vendredi 21 octobre, à la demande des conseils de l’intéressé. Ceux-ci désiraient conclure sur différents points.

Le vendredi 21 octobre, la Chambre du conseil de Tournai a de nouveau examiné ce dossier et rendu son ordonnance. Dans celle-ci, la chambre a refusé l’exécution du mandat d’arrêt européen estimant que le critère de la double incrimination ne pouvait être retenu et n’était pas répréhensible en Belgique. Le Ministère public ayant interjeté appel à cette décision, l’imam est resté incarcéré à la prison de Tournai. Sa comparution devant la Chambre des mises en accusation de Mons est prévue dans les 15 jours après l’appel du parquet de Tournai.

Après avoir fui la France et suite au lancement d’un mandat d’arrêt européen par la justice française, l’imam Hassan Iquioussen a été interpellé le 30 septembre dernier dans la région de Mons. Introuvable depuis le 30 août 2022, l’intéressé risque une peine de trois ans de prison en France pour s’être soustrait à son interpellation. L’imam conteste son extradition et son avocat a notamment plaidé devant la Chambre du conseil de Tournai que son client risquait un procès inéquitable en France. La défense de l’imam conteste l’infraction reprochée de «soustraction à l’exécution d’une mesure d’éloignement» et assure qu’elle n’a pas d’équivalent en droit belge, ce qui est une des conditions de l’exécution du mandat d’arrêt.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, samedi 29 octobre 2022, 21:45

    Bon, du point de vue du droit il n'est pas illogique que ce Monsieur (sans doute détestable, par ailleurs) ait été libéré. Le plus surprenant est même qu'il soit maintenu sous bracelet de surveillance. Si j'ai bien compris ce qu'on lui reproche c'est, pour faire simple, d'avoir quitté un pays pour échapper à un ordre... de quitter ce pays. Je sais que nous sommes en Belgique pays du surréalisme et de Philippe Geluck mais même chez nous, il y a des limites, non ?

  • Posté par collin liliane, jeudi 27 octobre 2022, 20:00

    Et dorénavant, il pourra en plus jouer au martyr de ses convictions religieuses. Dans notre pays démissionnaire, c'est un procédé qui marche toujours.

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 29 octobre 2022, 13:21

    J'ai eu hélas raison de dire qu'il restera et fera ici comme il a fait en France au soulagement de Darmanin.

  • Posté par Holtz Alain, jeudi 27 octobre 2022, 19:05

    Neznau... C'est quoi ces conneries ineptes..? Ferme bien ta g... et retourne en un morceau dans ton bled tant que tu le peux encore... Durera pas...

  • Posté par Neznau Nepomnu , jeudi 27 octobre 2022, 18:41

    Il vous n'est pas contents d'être Belge alors partez vivre en Birmanie. Le chef religieux là-bas est un type qui se dit bouddhiste mais en réalité il pratique le nazisme entre les peuples. Vous serez bien avec lui là-bas. Lesoir est n torchon incroyable quand même. Tout ce qui pourrait être essentiel comme info est systématiquement réservé aux abonnés. Par contre tout ce qui engendrer de la haine entre les personnes c'est avec un accès ouvert et un article bien long et détaillé.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko