Accueil La Une Culture

Dans la tête du conseiller de Poutine

L’Académie française a décerné son Grand prix du roman à Giuliano da Empoli pour son livre « Le mage du Kremlin ». Ce dernier nous emmène dans la tête du plus proche conseiller de Vladimir Poutine. Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’Académie française a coupé l’herbe sous le pied de l’Académie Goncourt qui, peut-être, n’en tiendra pas compte jeudi prochain : le favori de celle-ci, Giuliano da Empoli, vient d’être choisi par celle-là pour son Grand prix du roman. Le mage du Kremlin fait son chemin dans les meilleures ventes depuis sa parution mi-avril, quelques semaines après le début des hostilités lancées par la Russie contre l’Ukraine. Giuliano da Empoli fait ainsi des débuts fracassants sur le terrain de la fiction, lui qui était jusqu’à présent considéré comme un talentueux essayiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Z pour Zorglub, vendredi 28 octobre 2022, 11:18

    Un membre du Parti Démocrate américain justifiant la défense des valeurs occidentales contre la Russie et le soutien des USA à l’Ukraine par la diabolisation de son dirigeant. Tout est dit. Sans doute un remplaçant plus jeune, clone de Bernard Henry Levy celui qui a vu les victimes d’un bombardement qui n’a jamais eu lieu à Benghazi en 2011. Vous ne le connaissez pas ? Mais si celui qui a reçut 8m d’euros du Qatar pour en faire la promotion auprès des français. Il réfutait tte corruption jusqu’à ce que l’on sorte le bordereau de virement sur son compte bancaire. Brillant. De grands écrivains, des esprits « éclairés » et mal guidés. Allez, je retourne à Tolstoï.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 28 octobre 2022, 12:04

    Pas le grand Tolstoï mais le minable petit fils de l'écrivain, bien évidemment. On a les références qu'on peut.

  • Posté par jourdain Claude, vendredi 28 octobre 2022, 12:02

    Bonne idée. Le vice-président de la Douma n'est pas mal non plus.

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs