Accueil Guerre en Ukraine

«Armes biologiques» en Ukraine: l’ONU «pas au courant», la Russie demande une enquête

La Russie accuse les Etats-Unis d’avoir financé un programme d’armes biologiques en Ukraine, affirmant avoir trouvé des preuves en ce sens dans des laboratoires ukrainiens.

Temps de lecture: 2 min

La Russie a demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de lancer une enquête internationale sur l’implication de Washington dans le développement présumé d’armes biologiques en Ukraine, a indiqué jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

À lire aussi «Déserteurs» russes en Allemagne: «Tout ça va finir en guerre civile»

« La Russie n’a pas eu d’autre choix que d’adresser une plainte au président du Conseil de sécurité de l’ONU pour demander de lancer une enquête internationale » sur des « activités militaires biologiques des Etats-Unis sur le territoire ukrainien », affirme-t-il dans un communiqué, en précisant que cette plainte a été accompagnée d’un projet de résolution approprié.

Peu après le début de son offensive en Ukraine fin février, la Russie a accusé les Etats-Unis d’avoir financé un programme d’armes biologiques en Ukraine, affirmant avoir trouvé des preuves en ce sens dans des laboratoires ukrainiens. Selon le ministère russe de la Défense, l’objectif de ces recherches était de « créer un mécanisme de propagation furtive de pathogènes meurtriers ».

Moscou a avancé ces accusations à plusieurs reprises lors des réunions du Conseil de sécurité de l’ONU. Pour leur part, les Etats-Unis comme l’Ukraine ont démenti l’existence de laboratoires destinés à produire des armes biologiques dans le pays.

L’ONU n’a pas connaissance d’un test programme

L’ONU n’est « pas au courant » d’un programme d’armes biologiques en Ukraine, sur lequel la Russie vient de demander une enquête des Nations unies, a indiqué Adedeji Ebo, haut représentant adjoint chargé des questions de désarmement.

« Nous sommes au courant de la plainte officielle de la Russie (…) concernant des accusations de programme d’armes biologiques en Ukraine », a-t-il déclaré devant le Conseil de sécurité. « Comme la Haute représentante Izumi Nakamitsu en a informé le Conseil en mars et en mai, l’ONU n’est pas au courant d’un tel programme d’armes biologiques. C’est toujours le cas aujourd’hui », a-t-il ajouté, notant que l’ONU n’avait pas de mandat ni de « capacités techniques » pour enquêter.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 28 octobre 2022, 16:11

    poutine recycle ses propres fake-news et finit par y croire. Ces mensonges de poutine avaient déjà été diffusés début du mois de mars, quand les russes se rapprochaient de Kiev. Ils espéraient prendre (entre autre) un labo de recherche médicale de pointe pour y fabriquer ... seuls eux savent quoi.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 28 octobre 2022, 12:21

    En clair : la russie prépare une telle attaque.

  • Posté par El Pasajero , vendredi 28 octobre 2022, 1:16

    Poutine et ses delinquants ne sont pas à une provocation près. Ils n'ont plus aucune credibilité, juste une clique de menteurs qui essaie de gagner du temps avant leur fin.

  • Posté par eric biltiau, jeudi 27 octobre 2022, 23:00

    Et la Russie va-t-elle aussi s'adresser à l'ONU pour ses crimes de guerre et accepter de livrer ses responsables?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 27 octobre 2022, 22:53

    Tiens? Tout à coup, la Russie reconnait l'autorité de l'ONU?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une