Accueil Monde Union européenne

Les touristes européens devront s’adapter au Brexit

Quand le Royaume-Uni ne fera plus partie de l’Union européenne, les choses devraient changer de manière nettement moins avantageuse...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Si vous avez planifié un voyage à Londres dans les semaines à venir, pas de panique : les Eurostar continuent de rouler sous la Manche, et les avions de se poser à Heathrow. Pour le même budget en euro, vous allez même pouvoir vous payer 10 % de pintes de bière tiède et de « fish and chips » en plus.

Mais quand le Royaume-Uni ne fera plus partie de l’Union européenne, les choses devraient changer de manière nettement moins avantageuse. Ainsi, à l’heure actuelle, une carte d’identité ou un passeport suffit pour voyager au Royaume-Uni (qui ne fait pas partie de l’espace Schengen). Une fois le Brexit effectif, dans le pire des cas, les autorités britanniques pourraient imposer une procédure de visa aux voyageurs venus des pays de l’Union.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs