Accueil Monde Union européenne

Le commissaire européen britannique Jonathan Hill quitte le navire

Mais que vont devenir les quelque 1.600 fonctionnaires de nationalité britannique employés par les institutions européennes ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

J e ne crois pas qu’il serait correct que je continue comme si rien ne s’était passé ». Lord Hill, le commissaire européen de nationalité britannique au sein de la Commission européenne, a présenté sa démission ce samedi midi. Dans un communiqué, Jonathan Hill explique qu’il est « véritablement très déçu par le résultat du référendum, comme beaucoup ici (NDLR : à Bruxelles) et au Royaume-Uni », précise-t-il, manière de rappeler que 48,9 % des Britanniques souhaitaient le maintien dans l’Union européenne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par GOFFIN - DURIEUX, samedi 25 juin 2016, 10:28

    Pour moi si il a retrait il doit être total et pas un pied dedans et un pied dehors

  • Posté par Sabine Lecocq, samedi 25 juin 2016, 7:21

    Le jour du retrait, ces eurodéputés ne sont plus membres du Parlement », explique la source de l’UE. Mais on ne sait pas encore ce qu’il adviendra des sièges laissés vacants et si le nombre total d’élus (751) prévu par les Traité sera maintenu ou modifié. J'espère qu'il sera modifié, dans le sens de la diminution du nombre d'élu. Voilà une bonne occasion de faire des économies......

  • Posté par unknown, vendredi 24 juin 2016, 23:22

    Et puis ils seront encore tout saisis que de cette grosse m...e on en veut plus.Pour le simple citoyen flexibilité et rabotage des salaires tout azimuts , pour tous ces cloportes d'eurocrates rien n'est trop beau , vivement un referendum sur l'EUROXIT

  • Posté par unknown, vendredi 24 juin 2016, 23:22

    Et puis ils seront encore tout saisis que de cette grosse m...e on en veut plus.Pour le simple citoyen flexibilité et rabotage des salaires tout azimuts , pour tous ces cloportes d'eurocrates rien n'est trop beau , vivement un referendum sur l'EUROXIT

  • Posté par Alain Monsieur, vendredi 24 juin 2016, 22:51

    Comment peut-on imaginer conserver des fonctionnaires qui travailleront au coeur de l'Europe des 27 et tiendront toutes les informations utiles à disposition du 28 ème état en partance pour un meilleur destin ? Une autre façon pour les britanniques de rester un pied dedans tout en étant dehors ?

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs