Accueil Énergie

La Belgique va prendre une (petite) part des profits colossaux des groupes pétroliers

Les géants de l’énergie ont annoncé des bénéfices exceptionnels au troisième trimestre, se chiffrant en dizaines de milliards. Le conseil des ministres a approuvé deux avant-projets de loi pour capter les surprofits des groupes pétroliers et des producteurs d’électricité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Depuis le début de la semaine, les géants pétroliers et gaziers enchaînent les annonces de résultats trimestriels. Et les chiffres donnent le tournis. Tous profitent évidemment de l’envolée des prix du pétrole et du gaz après l’invasion russe de l’Ukraine. Dans le détail, ça donne ceci : 6,6 milliards de dollars de bénéfice net au troisième trimestre chez le géant français TotalEnergies ; 6,7 milliards pour l’anglo-néerlandais Shell ; 9,4 milliards pour le norvégien Equinor ; respectivement 11,2 milliards pour Chevron et 19,7 milliards pour ExxonMobil. Soit plus de 53 milliards de dollars pour ces cinq groupes. Une situation qui contraste – le mot est faible – avec celle d’il y a deux ans, quand la chute des prix de l’énergie au début de la pandémie – pour cause de mise à l’arrêt d’une partie de l’économie mondiale – avait conduit à de lourdes pertes pour les groupes d’hydrocarbures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par cordier laurent, lundi 31 octobre 2022, 22:18

    On laisse ces entreprises faire de plantureux bénéfices en espérant pouvoir les taxer pour remplir les caisses de l'état. En attendant, plusieurs entreprises ont déjà recours au chômage économique d'autres stoppent leur activité temporairement voire définitivement, les prix s'envolent et la pauvreté va rapidement s'accroître. Que faut-il à nos dirigeant pour réellement plafonner le prix du gaz ?????

  • Posté par Moriaux Raymond, dimanche 30 octobre 2022, 6:00

    Compte-tenu des immenses obstacles à un juste retour sur NOS investissements par tous ceux qui n'ont au cerveau que la fameuse loi (naturelle évidemment) "de l'offre et de la demande", c'est déjà pas mal... Personne n'aurait sans doute pu faire mieux (en Belgique en tout cas). Et dieu sait que je ne suis pas un fan des verts les plus en vue ...

  • Posté par Dagnelie Raphaël, samedi 29 octobre 2022, 9:43

    C'est loin des chiffres annoncés triomphalement par la ministre Groen. Un exemple de plus qu'elle gère mal les dossiers

  • Posté par Moritz Montanez, lundi 31 octobre 2022, 23:16

    C'est quoi du "xanax" ? Vous en consommez ? Ça vous fait quel effet ?

  • Posté par Lambert André, lundi 31 octobre 2022, 22:32

    @Montanez dit Tameyre : Mais mon brave, vous êtes en plein délire. Laissez bien cet homonyme en l'occurence trésorier de l'IDD, en dehors de vos élucubrations. Apparemment, tout comme les nonnettes, vous avez beaucoup de temps à perdre dans des croyances stupides. Prenez vite un Xanax et allez vite vous coucher !

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs