Accueil Police et justice

Une dizaine d’enquêtes en cours pour trafic d’antiquités en Belgique

Suite à la révolution de 2011, l’Egypte a été la cible de pillages orchestrés par des marchands d’art peu scrupuleux. A Bruxelles, l’Inspection économique a fait fermer plusieurs galeries et des objets ont été saisis.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Belgique, plaque tournante du trafic international d’œuvres d’art. C’est la réputation qu’elle traîne depuis de longues années. En théorie, rien ne devrait le permettre, mais dans les faits, c’est très différent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs