Accueil Énergie

Le grand test des comparateurs d’énergie: c’est la cacophonie… mais plus pour longtemps

« Le Soir » a testé plusieurs sites permettant de comparer les prix du gaz et de l’électricité. Surprise : pour un même tarif, les prix affichés varient fortement (parfois de plus de 1.000 euros) selon le simulateur choisi. Une anomalie qui sera bientôt rectifiée. Explications.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 6 min

Comparer les tarifs, qu’ils disaient. C’est la seule façon de s’assurer que son contrat d’énergie – en gaz comme en électricité – soit compétitif. Et à l’heure où les prix de marché se baladent à un niveau (très) élevé, bien choisir son plan tarifaire est l’un des rares leviers qui reste dans les mains du consommateur.

Pour l’aider dans son choix, les comparateurs en ligne se sont multipliés, ces dernières années. Le Soir en a sélectionné une petite dizaine (CompaCwape, BruSim, MonEnergie.be, Comparateur-Energie.be, Test-Achats et ceux des fournisseurs Engie Electrabel, Luminus, TotalEnergies et Dats24) et les a soumis à un petit test, d’apparence simpliste. Si on encode les mêmes renseignements (même localité, consommation standard de 3.500 kWh par an pour l’électricité et 17.000 kWh en gaz naturel), tous les comparateurs fournissent-ils le même classement ? Réponse : non. Les écarts sont parfois très importants (voir infographie).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 2 novembre 2022, 10:18

    Avec la législation actuelle, les contrats à prix fixe ne sont sans doute pas près d'être à nouveau proposés par les fournisseurs. En effet, dans un tel contrat, le fournisseur s'engage pour un prix fixe pendant une certaine durée, mais le consommateur ne s'engage pas, puisqu'il peut à tout instant mettre fin au contrat (pour en conclure un autre). Résultat: dès que le consommateur voit que le variable devient moins cher que le fixe, il quitte le fixe et passe au variable. Systématiquement, il en résulte une perte pour le fournisseur. C'est une de ces nombreuses "injustices légales" typiques de la surprotection des locataires, consommateurs et autres usagers faibles.

  • Posté par Claude , lundi 31 octobre 2022, 10:14

    La libéralisation européenne proclamée, c'est la libre circulation des biens et des services... avec l'énergie, il n'y a pas d' "Europe" et la pseudo libéralisation de ce secteur à la belge est une autre fumisterie de plus! Il faut rapidement que l'Etat reprenne ses billes et redirige comme précédemment le secteur (cela n'interdit pas de confier au privé certaines missions dans un cadre bien précis)!

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 2 novembre 2022, 10:21

    Claude, votre désarroi devant la montée des prix est compréhensible, mais votre commentaire montre que vous ne comprenez pas du tout la situation.

  • Posté par Claude , lundi 31 octobre 2022, 10:14

    La libéralisation européenne proclamée, c'est la libre circulation des biens et des services... avec l'énergie, il n'y a pas d' "Europe" et la pseudo libéralisation de ce secteur à la belge est une autre fumisterie de plus! Il faut rapidement que l'Etat reprenne ses billes et redirige comme précédemment le secteur (cela n'interdit pas de confier au privé certaines missions dans un cadre bien précis)!

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 31 octobre 2022, 8:41

    La première mesure de transparence est ailleurs de tout ce contenu d’article …IL FAUT INTERDIRE LES RISTOURNES TEMPORAIRES ces éléments qui troublent le choix et rendent le choix difficile par la complexité introduite, y compris la durée de l’engagement. La complexité empêche à transparence et trouble donc les comparateurs. Le même problème existe pour les fournisseurs de télécoms …. Un chat n’y retrouve pas ses jeunes …

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs