Accueil La Une Culture

Le petit moment qui fait du bien: un petit coup de nostalgie avec «Les feuilles mortes» de Montand

Coup de blues ? Déprime ? Chaque mercredi nous vous proposons quelques minutes de pur plaisir à savourer sur Youtube, Dailymotion et autres plateformes. Pour retrouver la pêche quand le moral est en berne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Si l’été indien nous a accompagnés nettement plus longtemps que de coutume, l’automne est bel et bien là avec ses journées qui raccourcissent, ses ciels qui commencent à s’obscurcir et ses feuilles mortes qui se ramassent à la pelle. L’expression est passée dans le langage courant depuis qu’Yves Montand l’a popularisée en interprétant une chanson de Jacques Prévert sur une musique de Joseph Kosma. Les débuts sont pourtant catastrophiques. La chanson doit figurer dans le film Les portes de la nuit de Marcel Carné en 1946. Mais le film est un échec public et la chanson n’y figure que quelques secondes, chantonnée par le personnage de Montand qui l’écrit sur un coin de table. Pendant plusieurs années, Montand et d’autres comme Cora Vaucaire l’interprètent dans l’indifférence totale du public.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs