Accueil Culture Cinéma

«Overdose» d’Olivier Marchal, une équipée très sauvage

Olivier Marchal est repassé derrière la caméra. Avec « Overdose », à voir dès ce 4 novembre sur Prime Video, il signe un polar en forme de road movie. Il en rêvait : il l’a fait et bien fait !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

L’ex-flic (à la PJ notamment) devenu réalisateur et acteur, qu’on a pu voir depuis trois ans en télé dans la série Les rivières pourpres , porte à l’écran une adaptation haletante de Mortels trafics , un bouquin de Pierre Pouchairet, prix Quai des Orfèvres 2017. Overdose est son septième long-métrage déjà.

Le fil rouge, c’est ce go fast sur lequel se greffent deux enquêtes. On se dit surtout que les trafiquants sont de moins en moins discrets, comme dans la réalité si on prend par exemple Anvers en Belgique, où la violence liée au milieu de la drogue éclate désormais en plein jour. Quelque chose aurait changé ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs