Accueil Monde France

Voyage en France: tout savoir sur les nouvelles réglementations routières

Les chaînes ou pneus hiver sont obligatoires dans les communes de montagne. Au total, 4.173 communes dans les Pyrénées, le Massif central, les Alpes, le Massif jurassien et le Massif vosgien sont soumises à cette obligation. Cette mesure est valable du 1er novembre au 31 mars.

Temps de lecture: 4 min

De nombreux automobilistes doivent équiper à partir du mardi 1er novembre leurs véhicules de pneus neige, « quatre saisons », ou bien détenir des chaînes ou chaussettes à neige dans leur coffre, annonce La Voix du Nord.

Quelles sont les zones concernées ?

Des arrêtés ont été pris dans tous les territoires montagneux du pays, à l’Est d’une ligne Bordeaux-Metz.

Au total, 4 173 communes dans tout ou partie de 34 départements sont soumises à cette obligation dans les Pyrénées, le Massif central, les Alpes, le Massif jurassien et le Massif vosgien. Elle est valable du 1er novembre au 31 mars.

L’équipement est notamment obligatoire sur toutes les routes du Cantal, de Haute-Loire, de Lozère, de Savoie, de Haute-Savoie et des Hautes-Alpes. Certains préfets ont considéré au contraire que cette obligation n’était pas justifiée dans leur département, comme en Corrèze, dans la Nièvre ou en Corse.

Faut-il s’équiper sur les grands axes ?

Mieux vaut être équipé sur les nationales et autoroutes qui traversent les Alpes et le Massif central, avec des obligations en vigueur dans de nombreux départements et communes.

Certains axes restent accessibles sans équipement, comme les autoroutes A35 et A36 dans le Haut-Rhin, ou les nationales 59 et 159, qui traversent les Vosges entre Lunéville et Sélestat.

Attention aux panneaux ! Ceux montrant une montagne, une valise de chaînes et un pneu indiquent les entrées et les sorties des zones où les équipements hivernaux sont obligatoires.

Pneus ou chaussettes ?

Les véhicules légers, les utilitaires et les camping-cars doivent soit être équipés de quatre pneus hiver ou « toutes saisons », soit transporter des chaînes à neige métalliques ou chaussettes textiles amovibles, permettant d’équiper au moins deux roues motrices.

Les autocars, autobus et poids lourds sans remorque ni semi-remorque sont soumis aux mêmes obligations.

Les poids lourds avec remorque ou semi-remorque doivent détenir des chaînes à neige permettant d’équiper au moins deux roues motrices, même s’ils sont équipés de pneus hiver.

Peut-on choisir des pneus « toutes saisons » ?

Les pneus hiver relèvent de l’appellation « PMSF » (3 Peak Mountain Snow Flake), identifiables par la présence du marquage du « symbole alpin » et de l’un des marquages M+S, M.S ou M&S.

Les pneus hiver assurent une meilleure adhérence quand le thermomètre passe sous les 7ºC et sur route mouillée ou enneigée, avec un plus grand nombre de lamelles et des rainures plus profondes. Mais leur gomme tendre fait qu’ils s’usent plus vite.

Le pneu « toutes saisons » présente une sculpture à lamelles assez proche du pneu hiver, et reste performant entre -10ºC et +30 ºC. Ses ventes ont explosé au cours des dernières années : il est moins cher à l’achat et évite surtout de changer ses pneus aux premiers frimas. Les meilleurs « toutes saisons » restent toutefois moins performants sur la neige qu’un pneu hiver et un peu moins performants que les pneus été au-dessus de 7ºC. Ils peuvent aussi faire augmenter la consommation.

« Si vous allez une fois au ski, mettez du 4 saisons, si vous montez souvent, mettez du pneu hiver », résume Gérald Tisseur, responsable de trois centres Point-S entre Lyon et les Alpes.

Sanctions

Le défaut d’équipement devrait être sanctionné mais le montant de l’amende n’a pas encore été fixé, selon la Sécurité routière. Au cours du premier hiver d’application, en 2021-2022, les pouvoirs publics n’ont pas sévi, réalisant surtout des opérations de « pédagogie ».

Jusque-là, un équipement spécifique était obligatoire seulement sur les routes où était implanté un panneau représentant une chaîne blanche sur fond bleu, lorsqu’elles étaient enneigées.

L’objectif de la nouvelle réglementation est de renforcer la sécurité des usagers en réduisant les risques spécifiques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées, précise la Sécurité routière.

Il s’agit aussi d’éviter les situations de blocage en région montagneuse quand des véhicules non équipés se retrouvent dans l’incapacité de se dégager, immobilisant tout un axe de circulation. L’obligation d’équipement est aussi valable pour les automobilistes étrangers.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Clercq Jean-Pierre, mercredi 2 novembre 2022, 9:50

    Il n’y aura aucune sanction pour non conformité avant la fin de l’année, cfr les sites bien informés !!

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une