Accueil Belgique Politique

COP27: les Verts dénoncent la situation des droits humains en Egypte

Le groupe Ecolo-Groen souhaite que le gouvernement belge agisse.

Temps de lecture: 2 min

A moins d’une semaine de l’ouverture de la COP27 à Charm el-Cheikh, le groupe Ecolo-Groen à la Chambre demande au gouvernement fédéral de faire pression sur l’Égypte pour qu’elle garantisse les droits humains et libère ses prisonniers politiques.

«Il est illogique de parler des dérèglements climatiques dans un pays tout en niant la répression des droits humains et des associations environnementales qui y règne», estiment les Verts mercredi dans un communiqué.

S’assurer de la liberté d’expression et d’association

Ceux-ci ont d’ailleurs déposé fin octobre une proposition de résolution à la Chambre. Le texte demande au gouvernement belge de s’assurer que la liberté d’expression et d’association soit garantie durant la COP, de conditionner la coopération économique et diplomatique avec l’Égypte à la réalisation des droits humains, d’obtenir la libération des prisonniers d’opinions dans le pays ou encore de pousser l’ONU à enquêter sur les graves violations des droits humains commises en Égypte.

Le groupe Ecolo-Groen demandera également à ce que des auditions soient réalisées en commission Relations extérieures durant le sommet climatique.

Entre 60.000 et 100.000 prisonniers d’opinions

«À l’heure actuelle, entre 60.000 et 100.000 prisonniers d’opinions croupissent dans des geôles égyptiennes surpeuplées et insalubres, car ils s’opposent à la politique du président al-Sissi. Parmi eux, des opposants politiques, des journalistes, des activistes pour le climat ou encore des académiciens. Cette stratégie carcérale est délibérément mise en place par le régime d’al-Sissi afin d’étouffer toute opposition. Dans un tel contexte, comment être sûr que les personnes, internationales ou égyptiennes, qui prendront la parole ou manifesteront durant la COP ne subiront pas de représailles?? La Belgique et l’Europe doivent mettre la pression», insistent les Verts.

La Conférence sur le climat de 2022 doit se tenir du 7 au 18 novembre 2022 dans la cité balnéaire de Charm el-Cheikh, en bord de Mer rouge.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Draye Jean-Pierre, mercredi 2 novembre 2022, 18:56

    Ecolo une véritable secte

  • Posté par Framboise Rémi, mercredi 2 novembre 2022, 18:32

    @el cabron : l'Occident ne donne pas de leçons à l'Egypte! L'Occident finance et arme la dictature militaire en Egypte. Ces "leçons" dont vous parlez ne sont que du blabla de façade, destiné aux opinions publiques occidentales.

  • Posté par Lison Jacques, mercredi 2 novembre 2022, 17:52

    Encore en crise de Délirium Tremens ...

  • Posté par Bodart Anne, mercredi 2 novembre 2022, 17:44

    aah, c'est vrai qu'il vaudrait mieux s'occuper des vrais problèmes (droits humain, injustice, faim dans le monde )que de dépenser autant de milliards pour le faux problème du réchauffements climatique..Pour une fois je suis d'accord avec elle, il ne faut pas que l'idéologie climatique tue l'humanisme..

  • Posté par El Cabron Nicolas, mercredi 2 novembre 2022, 14:59

    Quand l'occident cessera-t-il de donner des leçons au reste du monde? Ecolo n'a pas encore compris que notre morale (à sens unique) n'est pas universelle.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une