Accueil Monde Europe

Olaf Scholz, l’«idiot utile» de la Chine?

Olaf Scholz s’envole ce jeudi vers Pékin pour rencontrer le président chinois Xi Jinping. Malgré les critiques des économistes et de ses ministres, le chancelier reste sur la ligne de Merkel : « Business as usual ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un « changement d’époque » ? Olaf Scholz l’avait promis le 27 février dernier à l’assemblée fédérale (Bundestag), trois jours seulement après l’invasion de l’Ukraine. Depuis, les Allemands attendent toujours le « tournant » géostratégique du chancelier.

En s’envolant pour la Chine ce jeudi pour une visite officielle avec une délégation de grands industriels, Olaf Scholz montre au contraire qu’il préfère ne rien changer. Le chancelier social-démocrate, qui n’a jamais caché son rôle d’avocat des milieux d’affaires, poursuit la politique de sa prédécesseure. Comme lui, Angela Merkel a toujours pensé que le renforcement des relations commerciales permettait de favoriser les réformes démocratiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 5 novembre 2022, 17:31

    Nous savons bien qu'il faut absolument que TOUS nous montrions la "porte de SORTIE" de l'Ukraine à Poutine. Dans cette action , les pays comme l'Inde; la Turquie; et surtout la CHINE sont des interlocuteurs précieux : Olaf Scholz l'a très bien compris, même si le motif économique est bien en avant (ou un prétexte ?). Il était temps que le monde fasse le premier à travers la Chine ... même si c'est ennuyeux pour les US et que ce ne sera pas "gagné d'avance" ! Xi Jinping n'est pas d'accord avec le chaos (pour son business) engendré par Poutine !!

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 5 novembre 2022, 17:32

    fasse le premier pas

  • Posté par lucas patrick, samedi 5 novembre 2022, 16:31

    Il n'y a plus d'unité européenne: depuis la mère Merkel l'Allemagne tire tout à elle. Comme l'Angleterre, elle se sent bien dans cette union, elle en connait les secrets pour les exploiter en mode perso. Retour au BeNeLux ?

  • Posté par Le Maigat Damien, jeudi 3 novembre 2022, 12:55

    La réponse est oui, évidement oui. A l’instar de Merkel, l’épicière qui s’est déculottée devant tout le monde pour vendre des BMW autres Mercedes. L’Allemagne a eu des grands chanceliers avec une vrai vision européenne jusqu’à la chute du mur et la réunification, mais depuis, de vulgaires camelots qui vendraient leur mère. Faut dire que ce déclin dans le niveau des dirigeants, ce n’est pas propre à l’Allemagne, mais bien mondial.

  • Posté par Le Maigat Damien, vendredi 4 novembre 2022, 10:01

    La vente des Rafales, c'était en 2015, 5 ans après l'attribution de la CDM, et le pouvoir avait changé de mains entre-temps, donc pas sûr que ça soit lié. Pour autant, ça n'enlève rien au fait que la France, comme tant d'autres, sait fermer les yeux quand ça l'arrange.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs