Accueil Guerre en Ukraine

Céréales ukrainiennes: Poutine menace à nouveau de quitter l’accord céréalier

Le président russe Vladimir Poutine a menacé mercredi de quitter à nouveau l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes en cas de « violation des garanties » que Moscou dit avoir reçues de la part de Kiev.

Temps de lecture: 2 min

J’ai demandé au ministère de la Défense de reprendre sa participation dans l’accord céréalier. Mais la Russie se réserve le droit de se retirer de cet accord en cas de violation de ces garanties par l’Ukraine », a affirmé Vladimir Poutine dans une courte allocution diffusée en direct à la télévision russe, ce mercredi.

« Mais même si la Russie se retire de cet accord (…), nous serons prêts à fournir la totalité du volume de céréales qui a été livré depuis le territoire de l’Ukraine aux pays les plus pauvres », a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions.

La Russie avait annoncé plus tôt mercredi reprendre sa participation à l’accord céréalier avec l’Ukraine, conclu sous l’égide de l’ONU et de la Turquie en juillet, disant avoir reçu des garanties écrites « suffisantes » de la part de Kiev. Moscou avait suspendu sa participation samedi après une attaque sur sa flotte en Crimée qu’elle a imputée à Kiev et à son allié britannique.

Le président russe a également affirmé mercredi que, dans l’éventualité d’une nouvelle sortie russe de l’accord, Moscou n’empêcherait pas « l’approvisionnement en céréales depuis l’Ukraine vers la Turquie », justifiant notamment une telle position par « la neutralité » d’Ankara « dans le conflit » avec Kiev et « les efforts du président Erdogan visant à garantir les intérêts des pays les plus pauvres ».

À lire aussi Guerre en Ukraine: inquiétudes après le recul russe sur l’accord céréalier

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, mercredi 2 novembre 2022, 23:44

    Poutine est un dangereux psychopathe qui ne respecte rien ni personne.Cette racaille doit être éliminée le plus rapidement possible pour la sécurité de tous.

  • Posté par De Kegel André, mercredi 2 novembre 2022, 22:42

    Tous dans le même sac. Tous menteurs. L'UE se trompe en voulant s'en mêler, on a tout à perdre.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, jeudi 3 novembre 2022, 9:32

    Et (pour la Nième fois), il est particulièrement malsain/malhonnête, et totalement injuste, de chercher sans arrêt (comme vous le faites encore ici) à "mettre dans le même sac", l'agresseur patenté (Russie de Poutine) et la victime agressée (Ukraine) qui tente comme elle peut de se défendre contre son agresseur.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, jeudi 3 novembre 2022, 9:17

    Dites, M. <De Kegel>, vous n'avez pas l'impression de perdre complètement les pédales là ? Que vient faire l'UE dans cette <histoire à trois> (quatre avec l'ONU dans le rôle du chaperon crédule) entre Ukraine, Turquie, et Russie ? De plus en plus, on assiste à un "infect jeu" de renvoi d'ascenceur entre Poutine et Erdogan, ce dernier cherchant à se faire passer pour le <brave défenseur des pauvres> qu'il n'est (évidemment) absolument pas (les "intérêts" de la Turquie en tant qu'intermédiaire "obligé" étant économiquement énormes). Ces deux-là se valent largement au niveau des manipulations et "passes en douce" du <ballon céréalier mondial>...

  • Posté par eric biltiau, mercredi 2 novembre 2022, 22:06

    Comment ce délinquant ose encore menacer alors que LUI est le premier à mentir sur tout et à renier sa parole. C'est vraiment la caricature d'une crapule odieuse.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une